Thorsten Heins devra se contenter que de 22 millions

Affaires

L’ancien PDG de BlackBerry aurait pu empocher 55,6 millions de dollars avec le rachat de son entreprise. Malheureusement, il ne pourra bénéficier de cette somme.

Ce montant, qui comprend le salaire de base, une incitation salariale et une attribution en actions, est basé sur le cours de l’action de BlackBerry à la fin de son quatrième trimestre fiscal.

La situation de Heins rappelle celle de l’ex-PDG de Nokia, qui a empoché 25,5 millions en septembre dernier.

Puisque l’entreprise n’a pas retenu l’offre de Fairfax Financial Holdings, l’ancien président-directeur général ne pourra profiter de ces revenus.

Néanmoins, Heins pourrait recevoir jusqu’à 22 millions en indemnités, selon ce qu’avance le Globe and Mail. Cependant, le paiement lié à son brusque départ pourrait varier.

«La majorité de ce qu’il possède consiste en des actions assujetties à des restrictions dont une poignée peuvent être admissibles à un paiement immédiat en cas de cessation d’emploi», souligne StreetInsider.

«Le reste de ces actions sera cumulé sur une période de 24 mois, de sorte que le montant final pourrait varier. Sans oublier que ce montant a été calculé selon le bilan financier de BlackBerry déposé en mars dernier, et que le cours de l’action est en baisse de plus de 50% depuis.»

La situation de Heins rappelle celle de l’ex-PDG de Nokia, qui a empoché 25,5 millions en septembre dernier.