All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Le MacBook Pro 15 pouces avec écran Retina (fin 2013) d’Apple

Par Alexandre Vallières-Lagacé – le dans Actualités
Juste à temps pour la rentrée des classes au mois de septembre, Apple a finalement mis à niveau son MacBook Pro. Depuis la sortie des nouveaux processeurs Haswell d'Intel, plusieurs attendaient avec impatience ces nouveaux modèles.

On se rappelle que le MacBook Air testé sur Branchez-vous avait atteint les 13 heures d’autonomie sur une seule charge avec ces processeurs Haswell. Les nouveaux MacBook Pro devraient donc eux aussi bénéficier d’une meilleure autonomie.

Design

On peut considérer cette mise à niveau comme mineure au niveau de l’apparence générale du produit. L’extérieur n’a pas du tout changé depuis le lancement du premier modèle 15 pouces avec écran Retina. L’écran conserve la même résolution de 2 880 x 1 800 pixels et sa diagonale de 15 pouces protégés par un panneau de verre.

portsmacbook

L’ensemble des ports reste identique, soit deux ports USB 3.0, un port HDMI, deux ports Thunderbolt, un lecteur de carte SDXC et une prise écouteur. L’épaisseur à légèrement diminué de 1 mm et son poids a quant à lui baissé d’environ 100 grammes.

Les différences sont surtout du côté des entrailles de la machine.

Caractéristiques

Le processeur fait maintenant partie de la gamme Haswell d’Intel. Cette génération propose une série d’optimisation qui servent à offrir sensiblement la même performance avec une économie de 10 à 25% de l’énergie nécessaire selon les situations.

  • Processeur Core i7 (série Haswell) d’Intel cadencé à 2 ou 2,3 GHz
  • Carte graphique Iris Pro intégré et carte Nvidia GeForce GT 750M avec 2 Go de mémoire vidéo de type DDR5
  • Écran Retina de 15,4 pouces d’une résolution de 2 880 x 1 800 pixels (220 ppp)
  • Mémoire vive : 8 ou 16 Go de type DDR3
  • Capacité de stockage : 256 Go, 512 Go ou 1 To de disque SSD à interface PCI-e
  • Caméra frontale : FaceTime 720p
  • Connectivité : WiFi 802.11ac (compatible 802.11 a / b / g / n), Bluetooth 4.0
  • Entrées / sorties : Deux ports USB 3.0, une sortie HDMI, deux ports Thunderbolt, une prise d’écouteur, un lecteur de cartes SDXC
  • Autonomie : 8 heures
  • Poids : 1,57 kg ou 2,02 kg

Performance

Avant de passer aux tests de performances brutes, voici ce qui a changé dans les entrailles de l’ordinateur. Le processeur fait maintenant partie de la gamme Haswell d’Intel. Cette génération ne propose pas plus de performance que l’ancienne, mais bien une série d’optimisation qui servent à offrir sensiblement la même performance avec une économie de 10 à 25% de l’énergie nécessaire selon les situations.

Ceci devrait donc être très facilement observable sur les ordinateurs portables avec une autonomie améliorée. Le processeur graphique est aussi mis à jour avec le même type d’optimisations.

Matériel

Le disque flash intégré au MacBook Pro change d’interface de SATA à PCI-e et par le fait même repousse la limite théorique de lecture et d’écriture à 8 Go / s. Cette limite était d’environ 600 Mo / s sur l’interface SATA 3.

performance-disque

À l’aide du logiciel QuickBench, j’ai passé le nouveau disque flash au crible et comme vous pouvez le voir, nous atteignons presque 800 Mo / s de taux de transfert. Il s’agit ici d’un taux de transfert véridique et non théorique calculé à l’aide de réelles écritures et lectures sur le disque par le logiciel.

La carte WiFi a aussi subi une transformation pour profiter des nouvelles bornes AirPort dotées de la technologie AC. Le MacBook Pro fin 2013 arbore fièrement une compatibilité avec tous types de réseau a, b, g, n et ac tout en étant compatible avec les bandes 2,4 GHz et 5 GHz. La nouvelle norme AC promet une amélioration des taux de transferts. Lors de nos tests, nous avons atteint environ 28 Mo / s lors de l’utilisation d’un routeur Airport Extreme de dernière génération. Avec un modèle 802.11n on obtient généralement 8 à 10 Mo / s de taux de transfert.

Autonomie

Avec les nouveaux processeurs et les résultats impressionnants du MacBook Air, nous avions de grandes attentes pour ce nouvel ordinateur portable. Le MacBook Air passait de 7 à 13 heures, presque le double alors les attentes étaient hautes pour le MacBook Pro. Ce dernier a atteint 9h59 sur notre test d’autonomie, soit une heure de plus que les promesses d’Apple et le double d’autonomie du modèle de 2012 (environ 5 heures).

Thunderbolt 2

L’interface professionnelle d’Apple passe aussi en seconde vitesse avec une nouvelle itération offrant plus de performance. Apple parle de 20 Gbps par canal (deux canaux) au lieu de 4 canaux de 10 Gbps. Il n’y a pas plus d’information qui transige, mais un même flux peut maintenant contenir deux fois plus d’information. Nous pouvons donc faire transiter de la vidéo 4K sans aucune difficulté. Les appareils compatibles peuvent aussi voir la vitesse de transfert passer d’environ 800 Mo / s à plus de 1 500 Mo / s. Ce sont bien évidemment des vitesses théoriques.

Conclusion

Si vous espériez voir un nouvel appareil aux formes différentes qui ressemble au Mac Pro cylindrique, il faudra repasser. Apple s’est contenté de mettre à jour presque toutes les composantes du MacBook Pro avec écran Retina et même de diminuer son prix de 200$. Le processeur moins gourmand, mais tout aussi puissant, le disque flash encore plus puissant avec ses 800 Mo / s et le WiFi qui atteint presque 30 Mo / s font du MacBook Pro un des ordinateurs portables les plus puissants sur le marché. Certes plus dispendieux que bien d’autres PC, mais aucun portable PC ne peut rivaliser en terme de puissance et d’autonomie le MacBook Pro avec écran Retina.

Vidéo récente
- Actualités

10 séries originales de Netflix à voir absolument

Évaluation

Verdict

Plus puissant, sur tous les angles et avec 10 heures d'autonomie, le MacBook Pro repousse les limites des bancs d'essai.

Note finale : 4.5 sur un total de 5
Critères
Design
5
Performance
5
Autonomie
5
Prix
3.5

Points forts

  • Design solide
  • Écran de grande qualité
  • Performances améliorées
  • Autonomie très intéressante

Points faibles

  • Dispendieux
  • Certaines applications et sites web non optimisés
  • Impossibilité de mettre à jour la mémoire
  • Difficile de changer le disque

Les dernières nouvelles

Netflix veut faire vibrer votre téléphone pendant un film

Netflix veut faire vibrer votre téléphone pendant un film

Branchez-vous -
Gmail se pare d’un mode sombre

Gmail se pare d’un mode sombre

Branchez-vous -
SpaceX : revoyez les images du lancement du Falcon Heavy

SpaceX : revoyez les images du lancement du Falcon Heavy

Matthieu Carlier -

Plus d'actualités

Google Maps : des millions de faux commerces polluent la plateforme

Google Maps : des millions de faux commerces polluent la plateforme

Branchez-vous -
Harry Potter : Wizards Unite est disponible : en quoi ça consiste ?

Harry Potter : Wizards Unite est disponible : en quoi ça consiste ?

Branchez-vous -
iOS 13 disponible en bêta : comment le tester sur son iPhone ?

iOS 13 disponible en bêta : comment le tester sur son iPhone ?

Branchez-vous -

Populaires

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Branchez-vous -
Google Stadia : votre connexion est-elle suffisante ? Faites le test

Google Stadia : votre connexion est-elle suffisante ? Faites le test

Branchez-vous -
Google arrête la production de tablettes : Apple seul maître sur le marché

Google arrête la production de tablettes : Apple seul maître sur le marché

Matthieu Carlier -

Alexandre Vallières-Lagacé

Rédacteur techno depuis plusieurs années, Alexandre partage sa passion des nouvelles technologies sur le Blogue de Geek qu'il a créé en 2006 et sur le blogue de Future Shop. En plus de la couverture de l'actualité techno, il est surtout connu pour la rédaction de bancs d'essai de gadgets et autres produits informatiques.