All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Les premiers téléphones Ubuntu arriveront sur le marché à l’automne

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Ubuntu revient à la charge avec son projet de téléphones intelligents propulsés par son système d'exploitation mobile.

Suite à l’échec d’une campagne de sociofinancement visant à produire son propre téléphone, Canonical est retourné à la table à dessin afin de perfectionner Ubuntu Touch, son système d’exploitation mobile basé sur Linux. L’entreprise, qui a déjà signalé son intention de s’associer avec des constructeurs pour la mise en marché de téléphones Ubuntu, a confirmé cette semaine que les premiers appareils seront lancés cet automne.

«Donc, s’ils se retrouvent entre de bonnes mains, les gens pourront [apprécier] les aspects sur lesquels nous excellons tandis que nous peaufinons notre catalogue d’applications et améliorons [le produit] dans d’autres domaines.»

«Notre première génération de téléphones sera fantastique dans certains domaines, mais paraîtra faible dans d’autres», explique Mark Shuttleworth, PDG de Canonical, dans le cadre d’une entrevue avec CNET. «Donc, s’ils se retrouvent entre de bonnes mains, les gens pourront [apprécier] les aspects sur lesquels nous excellons tandis que nous peaufinons notre catalogue d’applications et améliorons [le produit] dans d’autres domaines.»

Nous apprenions la semaine dernière que les premiers partenaires sont le fabricant chinois Meizu et le fabricant espagnol BQ. Dans le cadre du Mobile World Congress, ces derniers ont annoncé que des versions des téléphones Meizu MX3 et BQ Aquaris seront propulsés par Ubuntu Touch.

Avec de tels partenaires absents du marché nord-américain, difficile de se forger une opinion.

«En Europe, BQ a obtenu une bonne part de marché en se concentrant sur le design, en sachant très bien à qui ils s’adressent, et en pensant soigneusement à la stratégie de vente au détail», décrit Shuttleworth.

«Et Meizu en Chine, encore une fois, a vraiment percé le marché par la fidélisation, en identifiant un marché de niche spécifique, et en travaillant de façon formidable à faire quelque chose qui passionne [son équipe]. Il nomme ce segment digital lifestyle : [des utilisateurs] généralement plus jeunes, généralement plus incisifs, généralement plus conscients de ce qui est nouveau et dans le vent – et moins enclin à acheter [leur téléphone] d’un fabricant de masse.»

Les dernières nouvelles

Test du jeu Watch Dogs: Legion – Rébellion connectée

Test du jeu Watch Dogs: Legion – Rébellion connectée

Avant-première – Aperçu du jeu Immortals: Fenyx Rising

Avant-première – Aperçu du jeu Immortals: Fenyx Rising

Test du jeu NHL 21: nouveaux patins, vieilles lames

Test du jeu NHL 21: nouveaux patins, vieilles lames

Plus d'actualités

De l’espace aux créatures miniatures: 8 jeux à surveiller en octobre

De l’espace aux créatures miniatures: 8 jeux à surveiller en octobre

Superhéros et voyages dans le temps: 6 jeux à surveiller en septembre !

Superhéros et voyages dans le temps: 6 jeux à surveiller en septembre !

D’avions aux grenouilles mutantes: 10 jeux à surveiller en août !

D’avions aux grenouilles mutantes: 10 jeux à surveiller en août !

Populaires

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

DeepNude : vie et mort de l’appli qui déshabillait les femmes

DeepNude : vie et mort de l’appli qui déshabillait les femmes

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .