HBO songe à offrir son service de rattrapage aux utilisateurs qui n’ont pas le câble

Vidéo sur demande

Devant la montée du phénomène des cord cutters aux États-Unis, HBO Go pourrait devenir un service accessible à quiconque détient une connexion Internet haute vitesse.

C’est en effet ce qu’a laissé entendre Jeff Bewkes, PDG de Time Warner (dont HBO est une filiale), en répondant à une question posée par l’analyste Drew Borst lors d’une récente conférence de la firme Goldman Sachs cette semaine.

«Nous tentons sérieusement de déterminer quelle est la meilleure façon de gérer la distribution en ligne», a déclaré le PDG de Time Warner, Jeff Bewkes.

En effet, lorsque Borst a demandé s’il était envisageable de voir HBO offrir son service de vidéo sur demande à quiconque détient une connexion Internet haute vitesse pour une mensualité de 15 à 20$ US, voici ce que Bewkes a répondu :

«Oui, c’est une très bonne question. Beaucoup d’entre vous l’ont demandé […] et nous nous penchons toujours sur la question. […] Maintenant que l’offre à large bande prend un peu plus d’ampleur, et que la possibilité de livrer quelque chose de robuste se renforce, la question que vous posez est de plus en plus viable, plus intéressante.»

«Nous tentons sérieusement de déterminer quelle est la meilleure façon de gérer la distribution en ligne, mais je n’ai rien à annoncer à ce sujet aujourd’hui.»

Il va de soi que la popularité de Netflix exerce une certaine pression auprès de HBO. Rappelons que le service web de vidéo sur demande a annoncé récemment avoir empoché plus de revenus tirés de ses abonnés que HBO au cours de l’année 2014.