Netflix exerce une pression sans précédent sur HBO

Télévision

Liste de tags

Grâce à sa nouvelle vague de productions originales, Netflix tire aujourd’hui plus de revenus de ses abonnés que HBO.

De nos jours, tout change. Facebook est maintenant plus gros qu’IBM. Les vedettes de YouTube ont plus d’influence que celles d’Hollywood chez les adolescents américains. Eh bien, Netflix encaisse désormais plus de revenus de ses abonnés que HBO, son plus proche équivalent lorsqu’il est question de productions originales de contenu.

Netlifx a empoché 1,146 milliards de dollars US en revenus tirés de ses abonnés lors du plus récent trimestre, contre 1,141 milliards de dollars US du côté de HBO.

Tel que l’a annoncé cette semaine le PDG de Netflix sur son compte Facebook, le service de vidéo sur demande en ligne a empoché 1,146 milliards de dollars US en revenus tirés de ses abonnés lors du plus récent trimestre, contre 1,141 milliards de dollars US du côté de HBO.

Oui, la différence est mince, mais elle est bien réelle. Surtout lorsqu’on prend en considération que le service de vidéodiffusion de Netflix n’a débuté qu’il y a 7 ans, tandis que HBO opère son entreprise depuis plus de 40 ans.

Si les séries Game of Thrones et True Blood sont toujours autant vénérés par leurs fans sur la Toile, Netflix semble drôlement bien tirer son épingle du jeu avec le succès de House of Cards et Orange is the New Black en terme de buzz.

Évidemment, Netflix n’est pas le seul concurrent à donner de la difficulté à HBO. Difficile d’ignorer AMC avec Breaking Bad et The Walking Dead. Et contrairement à HBO, cette autre chaîne de télévision spécialisée n’a aucun problème à offrir certains de ses contenus sur Netflix (tandis que HBO a préféré conclure une entente avec Amazon).

De nouvelles séries en production

Loin de vouloir s’assoir sur ses lauriers, Netflix prépare le nouveau contenu que le service compte intégré à son catalogue prochainement.

HBO doit manifestement ressentir beaucoup de pression de la part de ce nouveau joueur plutôt agressif. Il sera intéressant de voir comment réagira la chaîne de télévision spécialisée devant la panoplie de productions originales de Netflix.

Parmi le lot, cinq séries liées aux personnages de Marvel sont programmées pour 2015. Une minisérie portant sur Marco Polo sera tournée en Italie, Malaisie et au Kazakhstan. Un talkshow animé par Chelsea Handler est également prévu pour bientôt.

Également en chantier : un dessin animé destiné aux adultes, BoJack Horseman, qui met en scène une ancienne vedette de sitcom alcoolique qui tente de composer avec son manque de confiance en lui.

Comme si ce n’était pas suffisant, Jane Fonda et Lily Tomlin travaillent à l’élaboration d’un sitcom, Lana et Andy Wachowski (The Matrix) lanceront l’an prochain une série de science-fiction nommée Sense8. «La série suit huit personnages à travers le monde qui, à la suite d’une mort tragique, se trouvent liés les uns aux autres mentalement et émotionnellement», a expliqué J. Michæl Straczynski, également coproducteur de la série.

Bref, HBO doit manifestement ressentir beaucoup de pression de la part de ce nouveau joueur plutôt agressif. True Blood et Boardwalk Empire se terminent bientôt, et Game of Thrones se dirige vers la portion des romans où des centaines de pages sont consacrées aux lamentations de Daenerys dans Meereen, tandis que Brienne est aux prises avec une interminable succession de hameaux dévastés par la guerre.

Il sera intéressant de voir comment réagira HBO devant la panoplie de productions originales de Netflix.