Le Nexus 6 pourra être précommandé le 29 octobre prochain

Bientôt disponible

Liste de tags

Le plus grand, plus puissant et plus dispendieux téléphone Android de la gamme Nexus pourra être vôtre au début du mois de novembre.

Dévoilé la semaine dernière, le Nexus 6 est enfin accessible sur le Play Store de Google. Malheureusement, la page indique toujours que l’appareil n’est pas disponible au Canada ou en Europe.

Google a confirmé que le Nexus 6 pourra être précommandé «plus tard ce mois-ci» au Canada.

Toutefois, nous avons reçu une confirmation de la part des relations de presse de Google que le Nexus 6 pourra être précommandé «plus tard ce mois-ci» à partir de 749$ CA (la version dotée de 64 Go d’espace de stockage devrait se vendre 799$ CA). Nous pouvons donc présumer que la date américaine sera partagée avec le marché situé au nord de la frontière.

Pour en apprendre davantage sur le Nexus 6, nous vous invitons à lire notre article sur le sujet.

Soulignons que pour le moment, Telus est le seul fournisseur de services mobiles au pays a avoir mis en ligne une page au sujet du Nexus 6. Celle-ci ne fait que résumer les spécifications techniques de l’appareil, qui semble n’être offert qu’en version bleu minuit.

  • Dave Fortin

    ishhhhhhh pourquoi 100 $ de plus. me semble que 650$ US=ca donne pas 750$ CA. 730 environ… j’espere juste qu’il feront comme nexus 5 ; 1$ US=!$ CA sinon adieux nexus 6 pour moi

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Lorsque le Nexus 5 est sorti au Canada, notre devise avait pratiquement la parité avec le dollar américain. Ce n’est actuellement plus le cas, et puisque Google ne souhaite pas jouer avec le prix au cours des prochains mois (si la situation empire), elle semble avoir ajouté une légère marge.

      • Marc

        Bien que votre réponse tombe sous le sens, elle ne reflète pas la réalité…

        Le Nexus 5 est offert depuis le premier jour à 350 (devise du pays ici)

        Par exemple, 350 EUR, 350 USD, 350 CAD etc…

        • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

          Les temps ont changé. Google ne semble plus intéressé à essuyer des pertes pour s’assurer que le Nexus pénètre le marché : il est déjà perçu comme un incontournable.