All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Mon vieux, tu m’as jeté sur deux nouvelles planètes

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Alors que le retrait de Pluton des planètes de notre système solaire est encore matière à débat, des scientifiques croient avoir découvert deux nouvelles planètes gravitant autour du Soleil.

C’est en effet ce que rapporte le quotidien Libération, qui jette la lumière sur une nouvelle étude publiée par la revue scientifique Monthly Notices of the Royal Astronomical Society Letters (ou MNRAS pour les intimes). Selon une équipe de scientifiques hispano-anglais, deux planètes jusqu’à aujourd’hui inconnues se trouveraient – comme l’on pouvait s’en douter – au-delà de Pluton. Et contrairement à celle-ci, leurs tailles seraient égales ou supérieures à celle de la Terre.

C’est en observant le comportement orbital d’une douzaine d’objets transneptuniens extrêmes que ces scientifiques ont conclu que des forces invisibles altèrent leur distribution orbitale.

C’est en observant le comportement orbital d’une douzaine d’objets transneptuniens extrêmes (ou ETNO), dont la disposition devrait être aléatoire et les caractéristiques de leurs trajectoires devraient être bien définies, que ces scientifiques ont conclu que des forces invisibles altèrent leur distribution orbitale.

«Cet excès d’objets avec des paramètres orbitaux inattendus nous fait croire que certaines forces invisibles modifient la répartition des éléments orbitaux de l’ETNO, et nous considérons que l’explication la plus probable est que d’autres planètes inconnues existent au-delà de Neptune et Pluton», explique Carlos de la Fuente Marcos, astrophysicien de l’université complutense de Madrid.

«Le nombre exact est incertain, puisque les données que nous avons sont limitées, mais nos calculs suggèrent qu’il y a au moins deux planètes, et probablement plus, dans les limites de notre système solaire.»

Le mécanisme de Kozai

L’hypothèse émise par les chercheurs repose sur un phénomène, appelé le mécanisme de Kozai, selon lequel un objet plus massif perturbe l’orbite d’objets plus petits et plus distants. «Dans ce scénario, un groupe d’astéroïdes stables pourrait être guidé par la présence d’un corps, inconnu et distant, plus grand que la planète Terre», affirme l’article.

Toutefois, cette nouvelle théorie vient à l’encontre de tous les modèles et simulations informatiques qui établissent qu’il n’existe aucune autre planète en orbite dans notre système solaire. Les chercheurs souhaitent récupérer de nouvelles données à partir d’un plus grand échantillon afin de valider leur hypothèse.

Soulignons que ce n’est pas la première fois que l’on soupçonne l’existence d’au moins une autre planète au-delà de Pluton.

Vidéo récente
- Actualités

Voici les jeux vidéo de la rentrée 2019 !

Les dernières nouvelles

Google Maps : de nouveaux types d’incidents pourront être signalés

Google Maps : de nouveaux types d’incidents pourront être signalés

Pixel 4 : les nouveautés du nouveau smartphone de Google

Pixel 4 : les nouveautés du nouveau smartphone de Google

Test du jeu Ghost Recon: Breakpoint : le bon vieux modèle d’Ubisoft !

Test du jeu Ghost Recon: Breakpoint : le bon vieux modèle d’Ubisoft !

Plus d'actualités

Google Stadia : date de lancement et nouveaux détails 

Google Stadia : date de lancement et nouveaux détails 

Instagram se met au « Dark Mode »

Instagram se met au « Dark Mode »

Instagram Threads : nouvelle application pour communiquer avec vos proches

Instagram Threads : nouvelle application pour communiquer avec vos proches

Populaires

Facebook se met au «dark mode» sur Android

Facebook se met au «dark mode» sur Android

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

YggTorrent : une nouvelle adresse pour le site pirate

YggTorrent : une nouvelle adresse pour le site pirate

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .