All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Facebook peut mener à la dépression selon une nouvelle étude

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Des chercheurs de l'université du Missouri-Columbia ont découvert que Facebook pouvait provoquer des symptômes liés à la dépression lorsqu'il déclenche des sentiments d'envie chez ses utilisateurs.

Manifestement sur Facebook, quand on se compare, on se désole.

C’est en effet le constat d’une autre étude sur l’utilisation de Facebook, dont les conclusions sont cohérentes avec la montagne de rapports de recherches déjà publiés sur le sujet. Notre collègue Catherine Gendreau a d’ailleurs déjà écrit sur le sujet de deux études parues en 2013, dont l’une d’entre elles évoquait également la possibilité que Facebook puisse entraîner certains utilisateurs à un état dépressif.

«Facebook peut être une ressource bénéfique pour beaucoup de gens, mais si le réseau est exploité comme moyen de comparer les réalisations d’autrui avec celles d’autres, il peut avoir un effet négatif.»

«Facebook peut être une activité amusante et saine si les utilisateurs profitent du site afin de rester connectés avec la famille et de vieux amis, en partageant des aspects intéressants et importants de leur vie», souligne Margaret Duffy, coauteure de l’étude. «Toutefois, si Facebook est utilisé pour voir comment une connaissance a réussi financièrement ou à quel point un vieil ami est heureux dans sa relation amoureuse – ce qui peut causer l’envie des les utilisateurs –, l’utilisation du site peut conduire à des sentiments liés à la dépression.»

Rien de bien nouveau sous le soleil donc, si ce n’est que l’utilisation de Facebook peut s’avérer positive dans certains cas (comme on pouvait déjà l’imaginer).

Les chercheurs ont compilé les témoignages de 700 jeunes utilisateurs de Facebook dans le cadre de cette étude. On a ainsi constaté que ceux qui se livrent à des séances de «surveillance» de leurs amis ont plus tendance à manifester des symptômes liés à la dépression que ceux qui utilisent le réseau social simplement pour rester connectés avec leurs proches.

«Facebook peut être une ressource bénéfique pour beaucoup de gens, mais si le réseau est exploité comme moyen de comparer les réalisations d’autrui avec celles d’autres, il peut avoir un effet négatif. Il est important pour les utilisateurs de Facebook d’être au courant de ces risques afin d’éviter ce genre de comportement», conclut Duffy.

Soyez avertis.

Les dernières nouvelles

Les 20 ans de la GameCube: 10 faits cocasses sur la console cubique de Nintendo

Les 20 ans de la GameCube: 10 faits cocasses sur la console cubique de Nintendo

Test du jeu WarioWare: Get It Together! – La folie assumée de Nintendo

Test du jeu WarioWare: Get It Together! – La folie assumée de Nintendo

Test du jeu Psychonauts 2: Une aventure cérébrale avec beaucoup de coeur

Test du jeu Psychonauts 2: Une aventure cérébrale avec beaucoup de coeur

Plus d'actualités

Village sinistre, jeux de rôle classiques et pirates impitoyables: 8 jeux à surveiller en mai !

Village sinistre, jeux de rôle classiques et pirates impitoyables: 8 jeux à surveiller en mai !

Trouver le meilleur prix pour votre forfait mobile et Internet

Trouver le meilleur prix pour votre forfait mobile et Internet

Du butin, du baseball et des photos de Pokémon: 6 jeux à surveiller en avril !

Du butin, du baseball et des photos de Pokémon: 6 jeux à surveiller en avril !

Populaires

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

Netflix Roulette, un site qui vous propose quoi regarder

Netflix Roulette, un site qui vous propose quoi regarder

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .