All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

La mise à niveau de Windows 10 sera gratuite, même pour les pirates (MAJ)

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Il y a de ces déclarations qui sont très étranges. C'est le cas de récents propos de Terry Myerson, vice-président directeur responsable des systèmes d'exploitation de Microsoft.

MISE À JOUR : Un porte-parole de Microsoft a confirmé à The Verge que la mise à niveau sera également gratuite pour les copies illicites de Windows et ce, à l’échelle internationale.

«Quiconque détenant un appareil répondant aux spécifications peut obtenir la mise à niveau de Windows 10, y compris les utilisateurs de copies piratées de Windows», déclare Microsoft. «Nous croyons que les clients réaliseront au fil du temps la valeur de la licence de Windows et nous souhaitons faciliter cette transition vers les copies légitimes.»

LIRE ÉGALEMENT : Pirates, méfiez-vous de la mise à niveau de Windows 10


Nous savions déjà que la mise à niveau de Windows 10 allait être gratuite pour les détenteurs d’une licence de Windows 7, Windows 8.1 ou Windows Phone 8.1. Toutefois, il semblerait que cette offre sera également disponible pour des pirates ayant installé une copie de ces versions de Windows de façon illicite. Selon Terry Myerson, ce sera le cas du moins en Chine, où le phénomène est très répandu, parfois même à l’insu des consommateurs.

Nous ignorons à quel point la possibilité de mettre à niveau une version illicite de Windows sera limitée au marché chinois.

«Nous offrons la mise à niveau de tout PC répondant aux spécifications techniques, propulsé par une version authentique ou non authentique, à Windows 10», a déclaré Myerson à l’agence Reuters.

Essentiellement, cela signifie que des centaines, voire des millions d’ordinateurs pourront être mis à niveaux gratuitement et légalement, même si leurs propriétaires n’ont jamais déboursé le moindre sou pour obtenir une licence de l’OS.

Comme le souligne The Verge, nous ignorons à quel point cette offre sera limitée au marché chinois. Bien que l’article de Reuters porte spécifiquement sur cet angle, la déclaration de Myerson (en anglais : «all qualified PCs») laisse croire qu’il est question de tout PC, peu importe dans quel marché il se trouve.

Microsoft, Windows et le piratage

Microsoft doit composer depuis longtemps avec le piratage de ses logiciels, et plus particulièrement de ses systèmes d’exploitation; la rançon de la gloire en quelque sorte. Windows XP a été le premier OS de l’entreprise à être doté d’un système d’activation visant à vérifier la licence d’utilisateur. Mais des pirates ont trouvé un moyen de contourner cette restriction, de sorte que d’en installer une copie illicite est devenu rapidement une tâche ridiculement facile.

La procédure a ensuite évolué au fil des versions de Windows, sans pour autant ralentir le piratage. Sans compter que dans bien des cas, tel que mentionné ci-haut, l’utilisateur croit souvent à tort que le PC qu’il s’est procuré est propulsé par une version légale du système d’exploitation.

Avec le changement de paradigme qui s’opère chez Microsoft depuis de Satya Nadella à titre de PDG, il ne serait pas étonnant d’apprendre que l’entreprise abandonne l’idée de combattre agressivement l’installation illicite de Windows 10… au bénéfice d’avoir un plus grand nombre d’utilisateurs. Un OS pour les gouverner tous?

Vidéo récente
- Actualités

Brave meilleur que Chrome ?

Les dernières nouvelles

Plus d'actualités

Populaires

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .