All time Nerds BetterBe Carrières

Microsoft pourrait utiliser vos photos comme bon lui semble (mais ne le fera sans doute jamais)

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
En soumettant leurs photos au service How Old Do I Look? de Microsoft, les utilisateurs accordent le droit à l'entreprise d'utiliser ces images dans le cadre de ses autres activités Internet.

Dévoilé lors de la conférence Build de Microsoft la semaine dernière, le service How Old Do I Look? tire profit d’algorithmes développés par le géant du logiciel conçus pour deviner l’âge d’une personne en analysant une photo de celle-ci. En seulement quatre jours, le site a reçu 240 millions de photos provenant de 33 millions d’utilisateurs uniques.

Comme bien d’autres entreprises, Microsoft semble préférer uniformiser ses conditions d’utilisation à l’ensemble de ses produits plutôt que de les adapter aux besoins particuliers de chacun d’eux.

«Nous avions l’intention de le retirer tout de suite après la conférence, mais les gens semblent avoir beaucoup de plaisir à s’amuser avec le service, donc nous le laissons en ligne pour le moment», a affirmé Leanne Bull, relationniste pour Microsoft.

Le succès du service inquiète néanmoins l’avocat en protection de la vie privée, David Fraser, qui rappelle que l’utilisation du service octroie le droit à Microsoft d’utiliser les images qui lui sont transmises notamment dans des contextes publicitaires. Toutefois, selon lui, il serait très étonnant que l’entreprise profite de cette option pour berner ses utilisateurs.

Les conditions d’utilisation de How Old Do I Look? – qui sont les mêmes que celles du service Azure de Microsoft – confirment en effet cette réalité.

«Microsoft renonce à tout droit de propriété sur les contenus que vous lui fournissez», mentionne-t-on à propos de ce que l’entreprise nomme les éléments communiqués. «Toutefois, la publication, le chargement, l’insertion, la fourniture ou la soumission d’un élément communiqué autorise Microsoft, ses sociétés affiliées et ses licenciés applicables à utiliser votre élément communiqué dans le cadre du fonctionnement de leurs activités Internet (y compris, sans limitation, l’ensemble des services Microsoft), y compris, de manière non limitative, à : copier, distribuer, transmettre, afficher et représenter en public, reproduire, modifier, traduire et reformater vos éléments communiqués; publier votre nom dans le cadre de vos éléments communiqués; et concéder la sous-licence desdits droits à tout fournisseur de services du site web.»

Aux yeux de Me Fraser, la contradiction entre la politique générale de Microsoft et le message affiché sur le site de How Old Do I Look? (qui insiste sur le fait qu’il ne conserve pas les photos qu’on lui transmet) est l’exemple typique d’une entreprise qui préfère uniformiser ses conditions d’utilisation à l’ensemble de ses produits plutôt que de les adapter aux besoins particuliers de chacun d’eux.

«Les gens doivent être conscients de ce qui se trouve dans les conditions d’utilisation des services qu’ils utilisent», explique le juriste. «En même temps, les entreprises comme Microsoft doivent aussi être le plus claires possible sur ce qu’elles visent.»

Continuez votre lecture

Les conditions d’utilisation d’iTunes en version bande dessinée

Les conditions d’utilisation d’iTunes en version bande dessinée

Laurent LaSalle -
Reddit interdit la publication de photos nues sans le consentement du sujet

Reddit interdit la publication de photos nues sans le consentement du sujet

Laurent LaSalle -
Twitter interdit le partage de photos et vidéos intimes sans le consentement du sujet

Twitter interdit le partage de photos et vidéos intimes sans le consentement du sujet

Laurent LaSalle -
Sprinkles, le Snapchat de Microsoft propulsé par l’intelligence artificielle

Sprinkles, le Snapchat de Microsoft propulsé par l’intelligence artificielle

Laurent LaSalle -
Ce que Facebook vous réserve avec ses nouvelles conditions d’utilisation

Ce que Facebook vous réserve avec ses nouvelles conditions d’utilisation

Laurent LaSalle -
Twitter force l’arrêt d’un site affichant les tweets supprimés de politiciens

Twitter force l’arrêt d’un site affichant les tweets supprimés de politiciens

Laurent LaSalle -
Pokémon GO retire votre droit à un procès devant jury ou à participer à une action collective

Pokémon GO retire votre droit à un procès devant jury ou à participer à une action collective

Laurent LaSalle -
Spotify demande pardon pour avoir changé sa politique de confidentialité

Spotify demande pardon pour avoir changé sa politique de confidentialité

Laurent LaSalle -
Politique d’utilisation de Pokémon GO : Des clauses interdites au Québec

Politique d’utilisation de Pokémon GO : Des clauses interdites au Québec

Microsoft Teams, le nouveau concurrent à Slack

Microsoft Teams, le nouveau concurrent à Slack

Laurent LaSalle -
Querelle entre Google et Microsoft à propos de YouTube

Querelle entre Google et Microsoft à propos de YouTube

Laurent LaSalle -
Google va défendre l’utilisation équitable sur YouTube

Google va défendre l’utilisation équitable sur YouTube

Laurent LaSalle -
Microsoft veut vous payer pour abandonner Google

Microsoft veut vous payer pour abandonner Google

Laurent LaSalle -
Partagez vos secrets avec Leak

Partagez vos secrets avec Leak

Laurent LaSalle -
Twitter souhaite éliminer les tweets injurieux, les abus et l’intimidation

Twitter souhaite éliminer les tweets injurieux, les abus et l’intimidation

Laurent LaSalle -

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .