Selon Microsoft, Windows 10 est «la dernière version de Windows»

Pas de panique

Tels sont les propos de Jerry Nixon, employé et évangéliste pour Microsoft. Que doit-on comprendre de cette déclaration?

Traditionnellement, toute entreprise issue du secteur technologique planifie les prochaines versions de ses produits longtemps d’avance. On se doute bien qu’Apple est déjà en train de travailler sur l’Apple Watch 2, que Google planche à la mise au point d’Android M (qui devrait d’ailleurs être dévoilé ce mois-ci), et qu’un prototype de voiture volante est déjà mis à l’essai chez Tesla. Bon, peut-être que cette dernière hypothèse est exagérée, mais chose certaine : l’avenir, ça se planifie.

Est-ce que cela signifie que Windows va mourir? Bien sûr que non. Microsoft s’embarque plutôt dans une transition qui transformera Windows d’un logiciel à un service.

Mais voilà qu’au beau milieu d’Ignite, une conférence parallèle à Build plutôt axée sur le développement de logiciels en entreprise, Nixon a fait une déclaration qui a fait le tour de la Toile ces dernières heures : «En ce moment, nous lançons Windows 10, et parce que Windows 10 est la dernière version de Windows, nous travaillons toujours sur Windows 10.»

Le journaliste Tom Warren du blogue The Verge semble croire que ce choix de mots n’est pas accidentel ou délibéré. Autrement dit, il ne s’agirait pas ici de l’erreur commune que biens des gens font lorsqu’ils parlent de la plus récente itération de quelque chose.

Maintenant, est-ce que cela signifie que Windows va mourir? Bien sûr que non. Microsoft s’embarque plutôt dans une transition qui transformera Windows d’un logiciel à un service.

Un aperçu du nouveau Windows 10.

Un aperçu du nouveau Windows 10.

«Les récents propos tenus lors d’Ignite à propos de Windows 10 reflètent la façon dont Windows sera distribué comme un service apportant des innovations et des mises à jour de façon constante, avec une valeur continuelle pour nos clients individuels et des affaires», a déclaré un porte-parole de Microsoft. «Nous ne dévoilons rien concernant l’avenir de l’image de marque pour le moment, mais nos clients peuvent être assurés que Windows 10 restera à jour et alimentera une variété d’applications, des PC, aux téléphones, au Surface Hub, à l’HoloLens et à la Xbox. Nous sommes enthousiastes concernant le long avenir des innovations de Windows.»

À l’instar de Chrome, qui en est aujourd’hui à sa version 42 malgré que la majorité d’entre nous n’y prête aucune attention, tout indique que Windows 10 sera désormais traité de la même façon. Un concept qui, du point de vue des systèmes d’exploitation, peut faire penser à OS X d’Apple. Mais contrairement à celui-ci, qui conserve l’ancienne philosophie de promouvoir ses améliorations sous un nouveau produit (bien que les mises à niveaux soient désormais gratuites), Microsoft semble laisser entendre que les prochaines mises à jour d’envergure seront tout simplement distribuées aux utilisateurs de Windows 10, et que le nombre 10 est là pour rester.