Spotify offrira des contenus vidéo et des podcasts

Diversification

Le populaire service musical par diffusion ajoute une corde à son arc. Son application mobile proposera désormais des contenus vidéo, diversifiant par le fait même ses activités.

Encore une fois, les rumeurs ont vu juste. Spotify a annoncé aujourd’hui qu’elle allait diversifier son offre en intégrant des contenus vidéo à sa plateforme.

«Pour la première fois, Spotify ajoute des contenus vidéo et des émissions audio à son mélange musical», explique l’entreprise suédoise. «Nous savons qu’il y a des moments dans la journée où vous souhaitez passer de la musique aux dernières actualités, écouter votre podcast préféré ou tout simplement regarder quelque chose d’amusant. Et avec une excellente variété de contenus divertissants, il y a quelque chose pour tout le monde.»

Ses nouveautés ne sont offertes pour le moment qu’aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne et en Suède. Leur déploiement vers d’autres marchés devrait avoir lieu dans les semaines à venir.

Contrairement à ce que pouvait laisser entendre les rumeurs toutefois, la nouvelle offre de Spotify est loin de ressembler à ce que propose YouTube (qui permet à l’ensemble de ses utilisateurs de produire du contenu) ou Netflix (qui propose des films et téléséries).

En fait, Spotify semble davantage s’inspirer de Snapchat, et plus précisément de la section Discover de l’application de messagerie éphémère. Notamment, l’entreprise a conclu des partenariats afin de pouvoir distribuer des contenus provenant de divers médias : ABC, BBC, Comedy Central, Condé Nast Entertainment, E!, ESPN, Fusion, Maker Studios, MTV, NBC, Slate, TED et Vice Media.

Bien entendu, Spotify n’abandonne pas le secteur musical pour autant (au grand dam de certains). L’entreprise a d’ailleurs annoncé Spotify Running, une nouvelle fonction (exclusive à l’iPhone pour l’instant) qui adapte la musique que vous écoutez selon la vitesse à laquelle vous courez dans le cadre de votre routine d’entraînement physique. Vos préférences musicales seront également prises en compte.

Enfin, telle que le mentionne l’entreprise, une section destinée aux baladodiffusions sera également intégrée à l’application mobile.

Ses nouveautés ne sont offertes pour le moment qu’aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne et en Suède. Leur déploiement vers d’autres marchés devrait avoir lieu dans les semaines à venir. À noter que nous ignorons pour l’instant si les contenus vidéo pourront être accessibles autrement que par l’application mobile.