Selon Sony, Apple dévoilera la refonte d’iTunes aujourd’hui

À surveiller

Liste de tags

Le PDG de Sony Music a récemment déclaré que le très attendu nouveau service musical par abonnement d’Apple allait être lancé cet après-midi au WWDC.

L’attente est enfin terminée. Non pas qu’il soit réellement surprenant d’apprendre que, plus d’un an après avoir fait l’acquisition de Beats, Apple soit finalement prête à fusionner Beats et iTunes, et que l’entreprise veut profiter de la conférence du WWDC pour en faire l’annonce. Mais les propos du grand patron de Sony Music, Doug Morris, viennent en quelque sorte confirmer les spéculations des analystes de l’industrie.

Interviewé dans le cadre du Midem Music Industry Festival qui se déroulait cette fin de semaine à Cannes, Morris s’est ainsi retrouvé devant l’inévitable question : à quel moment Apple renouvellera-t-elle son offre musicale? «Ça va se passer demain», a-t-il répondu.

Contrairement à Spotify, Apple n’a pas l’intention de s’aventurer sur le terrain publicitaire.

Certes, on pourrait croire que Morris a seulement exprimé ce qui paraît évident aux yeux de tous. C’est toutefois sans compter sur le fait que l’homme est très bien informé. Du même souffle, le PDG a raconté qu’il parlait au moins deux fois par jour à Jimmy Iovine, cofondateur de Beats maintenant responsable des services musicaux de la pomme. D’ailleurs au sujet de l’acquisition de Beats par Apple, Morris a tenu à souligner que la décision d’Apple de nommer Iovine à la tête de ses services musicaux était une idée de génie.

Tout indique que l’abonnement au nouveau service d’Apple sera payant. Contrairement à Spotify, l’entreprise californienne n’a pas l’intention de s’aventurer sur le terrain publicitaire.

«Qu’est-ce que Apple peut apporter à l’industrie? Eh bien, ils ont 178 milliards de dollars en banque, et 800 millions de cartes de crédit sur iTunes. Spotify n’a jamais livré la marchandise, car son service n’est toujours pas rentable. Mon impression est qu’Apple va promouvoir [sa nouvelle offre] dans le tapis et je crois que ça aurait un effet bénéfique sur le marché de la diffusion musicale», a-t-il ajouté.

«Une marée montante va faire lever tous les bateaux», à son avis. «C’est le début d’une nouvelle ère pour l’industrie.»

Visiblement, le PDG de Sony Music est très enthousiaste devant les plans de son partenaire. Reste à savoir maintenant si une masse critique d’utilisateurs sera au rendez-vous.