Comment savoir qui vous a «supprimé» sur Facebook

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Une question à laquelle beaucoup d'internautes souhaitent une réponse revient dans l'actualité avec la sortie d'une nouvelle extension et application.

Si vous prêtez le moindrement attention au nombre d’amis que vous détenez sur Facebook, peut-être devenez-vous légèrement paranoïaque lorsque ce nombre se retrouve soudainement diminué sans la moindre intervention de votre part. Avez-vous partagé quelque chose de choquant? Vous êtes-vous prononcé sur un sujet controversé?

Si vous espériez savoir qui vous a «unfriendé» avant d’installer le logiciel, seule une machine à voyager dans le temps peut vous aider.

Bien entendu, il existe des millions de raisons pour lesquelles une amitié peut être rompue sur Facebook, et beaucoup d’entre elles ne tournent sans doute pas autour de votre petite personne.

Qu’à cela ne tienne, si vous souhaitez connaître qui a disparu de votre liste d’amis, Who Deleted Me on Facebook peut vous aider à identifier les utilisateurs qui préféraient l’époque où leur fil d’actualité était vierge de vos interventions.

Le service est gratuit, et est désormais offert sous la forme d’une extension Chrome et d’une application Android et iOS. Une fois installée, celle-ci emmagasine la liste de vos amis, et chaque fois qu’un utilisateur disparaît de la version affichée sur votre profil Facebook, une notification vous sera transmise. Par conséquent, l’outil n’est pas rétroactif : si vous espériez savoir qui vous a unfriendé avant d’installer le logiciel, seule une machine à voyager dans le temps peut réellement vous aider.

whodeletedmeonfacebook

Who Deleted Me on Facebook permet aussi de voir vos nouvelles amitiés, les utilisateurs que vous avez bloqués, et la dernière activité visible de chacun de vos amis.

Les risques associés à l’installation de ce genre d’outil

Inutile de rappeler que l’installation de ce genre d’outil comporte toujours une part de risque. Dans le cas de l’extension Chrome, puisqu’elle se loge au niveau de votre navigateur, elle n’est pas confinée à respecter les politiques de Facebook à l’égard du type d’informations qu’elle recueille. Les créateurs du service peuvent insister sur le fait que vos renseignements personnels ne seront jamais vendus à des tiers, cela ne signifie pas pour autant que ce sera bel et bien le cas. Le service pourrait même récolter d’autres données personnelles vous concernant à votre insu.

Néanmoins, les motivations des créateurs de Who Deleted Me on Facebook pourraient tout à fait être légitimes. Mais la prudence est de mise lorsque vous ouvrez la porte de l’un de vos comptes à ce type de service.

Les dernières nouvelles

Échec pour Grand Theft Auto Trilogy: The Definitive Edition, encore beaucoup de succès pour Grand Theft Auto V

Échec pour Grand Theft Auto Trilogy: The Definitive Edition, encore beaucoup de succès pour Grand Theft Auto V

Ubisoft+ s’en vient sur les consoles PlayStation !

Ubisoft+ s’en vient sur les consoles PlayStation !

Autoexec Games remporte le gros lot dans la 6e édition des Ubisoft Indie !

Autoexec Games remporte le gros lot dans la 6e édition des Ubisoft Indie !

Plus d'actualités

Le remake de Dead Space sera lancé en janvier 2023

Le remake de Dead Space sera lancé en janvier 2023

Sony veut faciliter l’accès à sa PlayStation 5 en se basant sur de grosses hypothèses

Sony veut faciliter l’accès à sa PlayStation 5 en se basant sur de grosses hypothèses

Malgré un ralentissement, la Nintendo Switch domine toujours !

Malgré un ralentissement, la Nintendo Switch domine toujours !

Populaires

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .