Vidéotron investit 40 millions dans un centre de données à Montréal

Big Data

Québec

Un nouveau centre de données d’une superficie de 4 000 m2 sera construit dans le Technoparc de Montréal, situé dans l’arrondissement Saint-Laurent.

Afin de permettre aux entreprises de bénéficier des solutions de colocation nécessaires à l’hébergement et au traitement de données, Vidéotron annonce aujourd’hui qu’elle entreprend la construction d’un centre répondant à cette demande. L’investissement, qui représente une somme de 40 millions de dollars, représente la seconde phase d’une initiative amorcée en mars dernier lors de l’acquisition par Vidéotron de 4Degrés, un centre de données situé à Québec.

«Ce centre nous permettra d’enrichir le portefeuille de services que nous offrons déjà à nos clients et consolidera la place que nous entendons prendre dans ce secteur en pleine croissance.»

«Ce centre nous permettra d’enrichir le portefeuille de services que nous offrons déjà à nos clients et consolidera la place que nous entendons prendre dans ce secteur en pleine croissance», a déclaré Manon Brouillette, présidente et chef de la direction de Vidéotron. «La construction de ce nouveau centre de données permettra de combler une partie importante des besoins des entreprises, même internationale.»

Ainsi, Vidéotron met l’accent sur son offre de services destinés aux entreprises, en soulignant au passage qu’elle compte environ 120 000 clients dans ce secteur, dont 65 000 de ces entreprises sont situées à Montréal.

«L’investissement annoncé aujourd’hui s’inscrit parfaitement dans notre stratégie de développement économique et dans notre volonté de faire de Montréal une ville intelligente, capitale du numérique et de l’innovation», a ajouté Denis Coderre, maire de Montréal. «La popularité des centres de données et de l’infonuagique n’est plus à démontrer auprès des entreprises et des institutions, et il est grand temps que Montréal participe à ce développement extraordinaire, par l’entremise de nos leaders technologiques comme Vidéotron.»

On mentionne que le centre en question sera construit par la firme québécoise de génie spécialisée en centres de données Kelvin Emtech et par l’entrepreneur général Decarel. «Vidéotron sera le seul fournisseur au Québec en mesure d’offrir une redondance intraprovinciale certifiée Tier 3», mentionne le communiqué.

Selon le concept des Seven Tiers of Disaster Recovery, une norme qui établit les différentes méthodes de récupération de systèmes informatiques primordiaux afin de soutenir la continuité des services affaires, les services déployés par le nouveau centre de Vidéotron doivent ainsi être disponibles 99,98% du temps, et les serveurs ne peuvent être en panne plus de 1,6 heure par année.

Toutefois, l’affirmation de Vidéotron semble trompeuse. En effet, en mars dernier, IBM a annoncé de son côté l’ouverture d’un centre de données à Drummondville, également certifiée Tier 3. Nous avons communiqué avec Vidéotron afin d’avoir des précisions concernant cette déclaration.

  • Martin

    A ce que je comprends, Videotron dit qu’il vont avoir un centre de données redondant, donc deux centres de données certifies Tier-3 au Québec. Je crois que IBM ne va en avoir qu’un seul au Québec.

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      C’est en effet une clarification qui viendrait éclaircir ce qui paraît être une contradiction à première vue. Cela dit, IBM a également un centre de données à Toronto, et semble avoir également été conçu en respectant ce standard. Vidéotron est-elle réellement en train de spécifier qu’elle est la seule entreprise à offrir une redondance INTRAprovinciale, contrairement à IBM qui semble offrir une redondance INTERprovinciale / EXTRAprovinciale?

      Maintenant, une porte-parole de Vidéotron me précise que, contrairement à IBM, son entreprise aurait une certification. J’ai donc communiqué avec IBM afin de vérifier si elle détient ou non une telle certification.

  • sylvain tremblay

    un autre augmentation du prix des service de VIDÉOTRON à prévoir ?

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Non.

  • Pierre Samson

    4 km carrés ? Plutôt 4000 mètres carrés.

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Suite à votre commentaire, je me suis inscrit à un cours de conversion métrique. #Oups #Merci