Le Surface Book, l’ordinateur portable qui se prend pour une tablette (MAJ)

Surprise

Microsoft s’attaque désormais à un nouveau marché avec le Surface Book, son ordinateur portable de 13,5 pouces dont le clavier peut être détaché afin de l’utiliser comme une tablette.

La conférence de Microsoft dédiée au dévoilement de nouveaux appareils mobiles vient tout juste de se terminer, et difficile de ne pas être enthousiaste devant l’ampleur des produits présentés par l’entreprise. Bien entendu, on y a vu de nouveaux téléphones. On nous a également présenté la convoitée Surface Pro 4. Même l’HoloLens y a fait une apparition. Mais le clou du spectacle était sans contredit le Surface Book.

Tel que mentionné, le Surface Book est d’abord un ordinateur portable. Il est équipé d’un écran de 13,5 pouces de 267 ppp de densité (6 millions de pixels), d’un processeur Intel Core i5 ou i7 (sous l’architecture Skylake), d’un processeur graphique Nvidia GeForce avec de la mémoire GDDR5, et d’une autonomie de 12 heures.

Aux dires de Microsoft, le Surface Book est deux fois plus rapide que le MacBook Pro.

Mais le Surface Book est également une tablette, puisqu’il est possible de détacher son clavier afin de l’utiliser comme tel. L’appareil perd alors son processeur graphique, mais il y de fortes chances pour que ce compromis soit bénéfique en terme d’autonomie. À noter que la nouvelle est encore fraîche, et l’on ignore pour le moment si les 12 heures de durée de vie avancés par Microsoft concernent le mode portable, ou le mode tablette. Cela dit, il serait étonnant que ce chiffre soit trompeur, mais rien n’est impossible.

Bien entendu, mode tablette oblige, son écran est tactile, que l’appareil soit rattaché ou non à son clavier. Cela dit, afin de profiter de toute sa puissance, il est possible de rabattre le clavier vers l’arrière de l’écran, ce qui viendra peut-être calmer les craintes des plus exigeants consommateurs.

Aux dires de Microsoft, le Surface Book est deux fois plus rapide que le MacBook Pro. On imagine que la comparaison a été faite entre la plus puissante configuration du Surface Book et le MacBook Pro de 13 pouces d’entrée de gamme (doté d’un Intel Core i5 de 2,7 GHz), mais aucune précision à ce sujet n’a été mis de l’avant lors de la présentation.

Le Surface Book débute à 1 949$ CA, il pourra être précommandé en ligne dès demain, et son lancement est prévu pour le 26 octobre prochain.

Caractéristiques techniques

MISE À JOUR : Voici l’ensemble des caractéristiques techniques du Surface Book dévoilées aujourd’hui par Microsoft.

  • Écran PixelSense tactile de 13,5 pouces de 3 000 × 2 000 pixels (267 ppp – ratio 3:2)
  • Processeur Intel Core i5 ou i7 de 6e génération
  • Processeur graphique Intel HD 520 (modèle i5)
  • Processeur graphique Nvidia GeForce 8G (modèle i7, en option pour le modèle i5)
  • 8 ou 16 Go de mémoire vive
  • 128, 256, 512 Go ou 1 To d’espace de stockage (SSD)
  • Jusqu’à 12 heures d’autonomie (lecture vidéo)
  • Caméra principale de 8 mégapixels (1080p en vidéo)
  • Caméra frontale de 5 mégapixels
  • Wi-Fi 802.11ac (compatible avec 802.11a/b/g/n) et Bluetooth 4.0
  • Puce TPM pour la sécurité en entreprise
  • Deux ports USB 3.0 standards
  • Un lecteur de carte SD
  • Un connecteur Surface, une entrée / sortie audio jack, une sortie Mini DisplayPort
  • Capteur de luminosité ambiante, accéléromètre, gyroscope, magnétomètre
  • Dimensions de 312,3 mm × 232,1 mm × 13 à 22,8 mm (selon les modèles)
  • Poids de 1 516 grammes (avec son clavier)

À noter que l’appareil est propulsé par Windows 10 Professionnel, et vient avec le nouveau Stylet Surface et une version d’essai d’Office de 30 jours.

On ignore pour le moment le prix des diverses configurations.

  • PinkyPie

    Wow, grosse surprise, ne pas avoir acheté un laptop(Asus UX303LN) avec des spec similaire l’année dernière, je l’aurais précommandé.

  • Steve Rodrigue

    Une belle bête, mais à quel prix! Ouch!

  • xfinity

    Microsoft lance un produit à la croisée des chemins, et cela me paraît une bonne chose de défricher de nouvelles choses.
    Si c’est un bel objet, il reste proche d’un Apple.
    Au vu de sa fiche technique, il devrait avoir de bonnes capacités, même si niveau connectique, cela reste le strict minimum (comme pour les Ultrabooks TM) : 2 USB 3.0, un lecteur de cartes, un Mini DisplayPort, un Surface Connect et une prise jack combo micro et écouteur (cette dernière sur la partie écran/tablette).
    Pour la dalle, on ne connaît pas encore la technologie ? Celle-ci étant tactile, il y a fort à parier qu’elle sera très réfléchissante malheureusement.

    Question tarifs, ceux-ci seront évidemment modulés selon les différentes configurations. Mais celles qui intègreront une carte graphique coûteront tout de même 1 899 US$. JE trouve cela assez prohibitif. et que dire de la plus dispendieuse des solutions qui s’affiche, elle, au prix étourdissant de 2 699 US $ (comparé à une MacBook Pro15″ à 2 499 $).

    Reste à voir la différence entre ce qui est promis par le constructeur et la réalité des choses dans la pratique : souvent l’écart est assez important. Mais hâte que les différents sites testent la bête.

  • TheEAB

    Ouch! Un portable à 2000$ ?!

    • Pierre Ranger

      c’est ça que je me dis aussi. Microsoft dit qu’il est plus rapide qu’un mac… qui coûte en fait aussi cher qu’un mac. C’est donc normal. Les MacBook ne sont pas si chers, finalement…

      • TheEAB

        En fait, on peut avoir un iMac pour moins cher…

        • Pierre Ranger

          Oui, mais faut quand même comparer des pommes avec des pommes (petite blague avec Apple!). Il faut comparer ceci avec un macbook pro 15 pouces. Qui débute à 1999$ US. 2459$ CAN…

  • Luc Doyon

    On parle de 1949$ pour un Surface Book avec 128Go de SSD, un Core I5 de 6e génération et 8Go de RAM et de 2200$ pour la version avec un SSD de 256 Go. C’est complètement fou la hausse de prix juste pour 128Go de SSD de plus. (un 256Go me semble un minimum car Win10 prend de la place et il faut tjrs laisser au moins 5-10% d’espace libre pour un fonctionnement optimal)

    • MClement

      Tu oublie la nVidia ($$$) et l’écran avec une plus haute résolution…

  • Pierre Ranger

    Apple devrait faire un macbook pro avec l’écran qui se retire, selon moi. Y’a le iPad Pro cependant qui vient faire ceci…

  • Ge Trolli

    Windows 10 le système d’exploitation qui se prend pour un spyware.