Le Moto X Play, un moyen de gamme costaud

Banc d'essai

Exclusif

Bien qu’ils se retrouvent trop souvent dans l’ombre de concurrents plus tapageurs, les Moto X sont de bons produits. Cette année, Motorola s’attaque au milieu de gamme.

Pour cette troisième génération de Moto X, Motorola a décidé de scinder la gamme en deux avec le Style et le Play. Au Canada, nous avons droit au Moto X Play. Voyons ce qu’il a à offrir.

Design et prise en main

En abandonnant le châssis d’aluminium, le Moto X Play perd de son cachet avec sa construction 100% plastique. Même si le pourtour a un fini qui imite le métal, il reste faux.

Même si le pourtour a un fini qui imite le métal, il reste faux.

Tout comme sur le Moto G, le dos noir ou bleu sarcelle foncé (exclusif chez Best Buy) texturé est amovible. Sur l’appareil à l’essai, il n’était pas parfaitement ajusté et je ressentais du mouvement lorsque j’appuyais en son centre.

L’appareil résiste aux éclaboussures, mais n’est pas étanche, contrairement au Moto G.

Le Moto X Play n’est pas un poids plume avec ses 169 grammes, et de par sa taille, il se rapproche des grands téléphones comme le Galaxy Note 5. Oubliez l’utilisation à une main, même s’il n’est pas glissant grâce à son fini adhérant et des formes arrondies. C’est un bel appareil qui fait plus dans l’utilitaire que la finesse.

motoxplayprise2

Caractéristiques techniques

Écran 5,5 pouces IPS LCD avec Gorilla Glass 3
1 080 × 1 920 pixels
Système sur puce Snapdragon 615 octocœur de 1,7 GHz
Adreno 405 à 550 MHz
Mémoire vive 2 Go
Espace de stockage 16 Go
Lecteur de carte Micro SD (maximum de 128 Go)
Caméra principale 21 mégapixels en mode photo (ƒ/2.0)
1080p en mode vidéo (540p pour les ralentis à 120 i/s)
Mise au point automatique, HDR, mode panoramique et flash à double LED
Caméra frontale 5 mégapixels en mode photo
Batterie 3 630 mAh (recharge rapide)
Connectivité LTE, 3G, Wi-Fi 802.11a/g/b/n bibande, Bluetooth 4.0 LE, GPS, NFC et radio FM
Également Résistant à l’eau (IP52)
Poids 169 grammes
Système d’exploitation Android 5.1.1 Lollipop

L’écran

Au premier coup d’œil, l’écran 1080p est accrocheur. Il a bons contrastes et des couleurs vives sans qu’elles soient trop intenses. Les angles de vison sont excellents et la lisibilité en plein jour est très bonne. Motorola a inclus deux modes de rendus des couleurs : normal ou vif. Les joueurs vont probablement préférer le mode vif, tandis que ceux qui privilégie la justesse des rendus vont opter pour le mode normal.

motoxplayprise

Seuls points un peu gênants : la calibration des couleurs est imparfaite et dans des conditions difficiles, on voit la limite du taux de contraste.

Performance et autonomie

Les performances du Snapdragon 615 de Qualcomm qui équipe l’appareil se rapprochent de celles du Snapdragon 800 qui était la référence il y a 2 ans. On ressent ce surplus de puissance si l’on compare au Moto G ou à la pléthore d’appareils qui utilisent des processeurs de la famille Snapdragon 400.

Screenshot_2015-10-03-12-17-10Screenshot_2015-10-05-08-22-27Screenshot_2015-10-05-21-40-22

On reste tout de même en retrait par rapport aux appareils haut de gamme d’aujourd’hui. Il y a un peu d’hésitation dans le lancement d’applications plus lourdes, et il n’est pas rare de voir un manque de fluidité dans les animations. Dans les jeux, la puce graphique Adreno 405 ne se fatigue pas trop vite même avec des jeux exigeants.

En sacrifiant un peu de performance, on gagne beaucoup en autonomie. Durant mon essai, le Moto X Play m’a offert une autonomie de 12 à 18 heures en usage intensif.

Motorola a choisi de mettre une pile de 3 630 mAh dans cet appareil, ce qui s’approche de certaines petites tablettes. En sacrifiant un peu de performance, on gagne beaucoup en autonomie. Durant mon essai, j’ai vu une autonomie de 12 à 18 heures en usage intensif. À mon grand étonnement, j’ai souvent dépassé le 6 heures d’écran actif sur une seule charge. Un utilisateur modéré pourrait devoir recharger son Moto X Play seulement une journée sur deux.

Le téléphone peut fonctionner avec la recharge rapide TurboPower de Motorola. Malheureusement, le chargeur inclus n’a pas cette fonctionnalité. C’est décevant, car il faut patienter plus de 3 heures pour refaire le plein de cette grosse pile.

L’expérience multimédia

La grandeur et la finesse de l’écran rendent justice aux vidéos et aux jeux. Surtout en combinaison avec le haut-parleur frontal puissant même si un peu nasillard. La fente Micro SD sera appréciée des dévoreurs de musique ou de vidéos. Une radio FM permet de profiter de la musique sans consommer de données cellulaires. Avec sa batterie endurante, c’est une combinaison parfaite pour les transports en commun et les gens sur le pouce.

Un appareil photo enfin digne de ce nom?

D’abord, les 21 mégapixels de la caméra principale sont bien utilisés lorsque l’éclairage est adéquat. Les détails sont préservés et le rendu des couleurs est bon. En contrepartie cependant, la mise au point peut avoir des ratés même dans des conditions où le sujet est pourtant évident.

Photo prise par le Moto X Play (voir le fichier original).

Photo prise par le Moto X Play (voir le fichier original).

Le mode HDR peut transformer un dégradé de couleur en un à plat. Même chose lorsque le flash est utilisé : la peau du sujet peut perdre de ses détails. Malgré ce problème, le flash garde les couleurs naturelles et son éclairage est uniforme.

En mode nuit, l’appareil combine 4 pixels pour réduire le bruit et offrir un peu plus de luminosité, mais le résultat est décevant. Étant donné la qualité du flash, il est préférable de l’utiliser plutôt que de se retrouver devant un résultat avec beaucoup de bruit numérique et un manque de finesse dans l’image.

En vidéo, un mode 1080p et un mode ralenti à 540p sont offerts. La qualité des vidéos laisse tout de même à désirer, la stabilisation d’image n’est pas efficace et le bruit numérique est présent dès que l’éclairage n’est pas optimal.

La qualité des images a été augmentée cette année, mais il reste du travail à faire.

Logiciels intégrés

Naviguer dans les appareils Motorola est très simple. Le fabricant s’inspire de l’expérience Nexus et ce n’est pas une mauvaise chose. La sobriété de l’interface, l’absence de services inutiles et de fonctionnalités douteuses sont des exemples à suivre. L’objectif est clair : laisser à chaque utilisateur le choix de ses services et applications préférées plutôt que d’engorger les 16 Go de stockage interne.

Screenshot_2015-10-07-20-32-41Screenshot_2015-10-07-20-32-51Screenshot_2015-10-07-20-32-56

Les quelques ajouts propres à la marque sont pratiques plutôt qu’encombrants. L’Assistant permet d’ajuster les volumes et le comportement du téléphone selon l’activité ou le lieu. Au lieu d’un témoin DEL, nous avons droit à l’Écran Moto qui affiche les dernières notifications et l’heure sous forme de pulsation sur l’écran.

Motorola met l’accent sur la reconnaissance vocale en tout temps avec une phrase clé qu’on peut choisir afin de rendre l’expérience plus personnelle.

Motorola met l’accent sur la reconnaissance vocale en tout temps avec une phrase clé qu’on peut choisir afin de rendre l’expérience plus personnelle. En plus des multiples commandes vocales offertes par Google, Motorola a ajouté sa propre sélection. Par exemple, dire «Bonne nuit» à son appareil désactive les sonneries et notifications. En disant «Bonjour», on les restaure. Il est dommage que le système ne comprenne pas encore assez le langage naturel, certaines commandes doivent être très précises pour être exécutées. En cas d’échec, le logiciel renvoie à une recherche sur Google.

Notons au passage que Motorola fait preuve d’efficacité dans ses mises à jour d’Android. Ils viennent tout juste d’annoncer que 11 de leurs appareils recevraient Android 6.0 Marshmallow, et cette liste inclut évidemment le Moto X Play. Un bémol à cette annonce, c’est l’abandon des Moto X et G de première génération lancés respectivement en août et novembre 2013, ce qui donne tout juste 2 ans de soutien. Certains diront que c’est mieux que la concurrence, d’autres s’étonnent de cet abandon.

Un appareil à sa place

Le Moto X Play est disponible à partir de 0$ avec entente de 24 mois chez Bell, Koodo, Telus ou Vidéotron, et se détaille entre 400$ et 450$ sans contrat. Le Moto X Play est bien positionné, il offre beaucoup pour son prix. Les compromis faits par Motorola ne sont pas insensés et permettent de tenir la comparaison même à des concurrents qui se vendent plus cher. Mais un adversaire féroce se pointe à l’horizon : le Nexus 5X.

motoxplayconclusion

L’appareil offre suffisamment pour plaire à la plupart des gens surtout en considérant ses atouts majeurs. Quelqu’un qui achète un Moto X Play n’aura pas de regret, et ne fera pas un trou dans son budget.

Évaluation

Verdict

Le Moto X Play est bien positionné, il offre beaucoup pour son prix.

Note finale : 4.0
Critères
Design
3.5
Perfomances
3.5
Écran
4
Autonomie
5
Prix
4

Points forts

  • Excellente autonomie
  • Rapport qualité-prix
  • Lecteur de carte Micro SD

Points faibles

  • Instabilité dans les vidéos
  • Caméra en basse luminosité
  • Pas de chargeur rapide inclus
  • Matthieu Turgeon

    Les commentaires sonnent plutôt négatifs ou très neutre en général. Je suis surpris de voir un 4/5. Si je cherche un téléphone entre 250 et 400$, le Moto G 2015 serait un meilleur choix!?

    • Steve Rodrigue

      J’ai peut-être trop mis l’emphase sur le négatif dans la section caméra. Mais, dans l’ensemble, j’ai aimé l’appareil et il mérite un 4/5 parce qu’il est bien équilibré.

      À mon avis, le choix est clair entre le Moto G et le Moto X Play: le X Play offre bien plus et sera plus agréable à long terme. En tout point, il est supérieur au G. Le Moto G s’adresse vraiment aux utilisateurs modérés, le Moto X Play plaira à tous et c’est indiqué dans ma conclusion.

      • Matthieu Turgeon

        Merci pour les précisions. J’ai décidé finalement d’en acheter un et mes premières impressions sont très bonnes si ce n’est que la caméra est moins surprenante qu’ils tentent de le faire croire (lors des zones sombres). ET je trouve le bouton Power et volume quelque peu cheap. Mais superbe écran, les performances sont très dignes et les quelques suppléments logiciels de Motorola sont parfaits (écran d’accueil, moto, radio fm)

        • Steve Rodrigue

          Donc, finalement… Tu trouves mon 4/5 justifié et mon article bien rédigé? Hé hé!

          Si j’avais à réécrire, je serais probablement porté à mettre l’emphase sur les qualités de l’appareil photo, plutôt que sur ses défauts… Mais, bon, ce qui est écrit est écrit!

          Pour les boutons, je n’ai pas trouvé qu’ils étaient « cheap » pourtant… J’aime bien le fait que Motorola différencie en texture le bouton d’alimentation et les boutons de volumes. Ça aide à ne pas se tromper dans le noir ou lorsqu’on prend l’appareil, on allume l’écran avant même d’avoir l’appareil à la vue.

          En passant, l’écran d’accueil c’est tout simplement le lanceur Google Now disponible pour tous sur le Play Store: https://play.google.com/store/apps/details?id=com.google.android.launcher

    • Steve Rodrigue

      Juste un mot sur le design… J’ai été moins emballé sur cet aspect parce que le Moto X 2014 était exceptionnellement beau et avait un fini très haut de gamme. Motorola a repositionné le Moto X Play dans le milieu de gamme. En se faisant, la nouvelle cuvée perd en finesse sous cet aspect. Ceci dit, l’appareil reste agréable à l’oeil.

  • Luc Doyon

    Un LG G3 arrive à 41048 à Antutu benchmark et il est rendu à peu près au même prix que le Motorola.
    Un LG Optimus G, datant de plus de trois ans, arrive quand à lui à 25978 sur ce même benchmark battant encore le Moto X! J’en reviens pas comment on avance par en arrière.

    • Steve Rodrigue

      Les chiffres de benchmarks synthétiques, ça n’est pas tout. Comme je l’écris, les performances sont adéquates même dans bien des jeux pas mal exigeants. Aussi, il faut considérer le fait que le processeur graphique est tout de même récent.

      Bref, un chiffre traduit mal l’expérience au quotidien. Le Moto X Play n’est pas un appareil lent et contrairement aux appareils dont vous parlez il sera mis à jour à Android 6.0 et n’a aucun bloatware.

  • Pgu

    Bonsoir, pourriez-vous m’indiquer le type de carte micro SD que support le moto x play, sachant qu’il y a différents types de carte micro SD, différentes vitesses? Par avance merci,

    • Steve Rodrigue

      En fait, c’est la capacité de la carte qui importe (ici, jusqu’à 128 Gb). Que la carte MicroSD soit lente ou rapide importe peu.

      Mais, pour une cohérence et une expérience agréable, je recommande l’achat de cartes MicroSD performantes. Elles sont un peu plus chères, mais sont généralement plus fiable et accélèrent grandement le transfert de fichiers!