All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Une assistante personnelle nommée Julie

Par Tristan Geoffroy – le dans Actualités
Nous sommes tous condamnés, à plus ou moins long terme, à être remplacés par un robot ou une intelligence artificielle dans certaines de nos tâches professionnelles.

Une entreprise française a décidé de se lancer dans l’aventure en offrant les services d’une assistante personnelle nommée Julie. Analyse d’un service novateur qui pourrait aider de nombreuses petites entreprises.

Elle, c’est Julie

C’est la startup française Julie Desk qui propose ce service qui pourrait facilement se comparer à une version spécialisée de Siri ou Cortana, ou avec encore un peu plus d’imagination, au film Her de Spike Jonze.

Julie a pour objectif de faire oublier à ces clients qu’elle n’est pas réelle. L’I.A. aura donc le potentiel de retenir les habitudes de ses clients et de gérer efficacement leur calendrier avec le choix des lieux de rendez-vous.

Leur promesse est limpide : permettre d’obtenir des services équivalents à celui d’une secrétaire, ou si vous préférez une assistante personnelle, à moindre coût. Il est clair que les avantages sont plutôt évidents. Toujours disponible, jamais en congé (maternité ou pas), jamais malade, et surtout ne coûtant que la fraction d’une employée réelle, Julie a donc de nombreux atours qui saurait séduire n’importe quel PDG d’une entreprise dont le budget n’est pas extensible.

Plusieurs fonctions sont offertes par défaut, fonctions qui ne sont pas sans rappeler celles de son équivalente humaine. Julie a pour objectif de faire oublier à ces clients qu’elle n’est pas réelle. L’intelligence artificielle aura donc le potentiel de retenir les habitudes de ses clients et de gérer efficacement, si l’on en croit les concepteurs, leur calendrier avec différents types d’événements ainsi que le choix des lieux de rendez-vous.

Vous préférez que vos rendez-vous téléphoniques se fassent le matin? Aucun problème, Julie le notera et arrangera votre planning en fonction. Il en va de même pour la durée des trajets que vous effectuez régulièrement, qui sera prise en considération dans l’organisation de votre agenda.

Une intelligence 100% artificielle?

HAL 9000 AI Supercalculateur

Pour les chefs d’entreprises les plus sceptiques, la jeune starup prend quand même la peine de préciser que chacune des actions de Julie sera supervisée par un opérateur humain. Bon, ils ne précisent pas s’ils s’appellent Marc, Jean ou Gertrude, mais avec une politique de confidentialité serrée, les créateurs de cette I.A. nouvelle génération assurent une totale sécurité des données et coordonnées transmises dans le processus. L’ajout de l’humain dans l’équation permet donc d’automatiser la plupart des tâches, tout en s’assurant de pouvoir modifier les paramètres de votre compte à tous moments par simple courriel, sans avoir recours à une interface de gestion complexe. Il faut croire qu’un peu d’humanité dans une I.A. est un mélange plus accessible.

Différents plans tarifaires sont offerts et permettent de profiter des services de Julie à partir de 50€ par mois (environ 73$). Le plan Pro coûte quant à lui 80€ (116$) et propose en plus un branding de l’adresse courriel de Julie avec celui de l’entreprise cliente, une signature personnalisable, et même un soutien téléphonique. Enfin, le plan Entreprise, dont le prix du forfait se limite à un «contactez-nous», offre quant à lui la gestion des réunions internes, plusieurs adresses pour Julie, et un gérant de compte dédié. 

La plus polyvalente et travaillante des secrétaires?

Le concept de Julie fut développé dès la fin des études d’ingénieurs de ses créateurs, dont le PDG de l’entreprise qui se nomme d’ailleurs justement Julien. Ils ont débuté en répondant eux même aux réponses de leurs clients afin d’établir une I.A. la plus proche possible des besoins des premiers utilisateurs. Comptant désormais 8 employés, leur système traite plus de 10 000 courriels par mois, de jour comme de nuit, en anglais et en français, et plus de 30% de leur clientèle est américaine.

Le prochain objectif des concepteurs : permettre à Julie d’apprendre à faire des réservations de restaurants, d’hôtels et de billets d’avion, le tout sans se faire courtiser par courriel comme ce fut apparemment déjà le cas. Quand je vous disais en début d’article que l’on n’était pas très loin du film Her! Et vous, une assistante virtuelle qui sait de tout de vous, ça vous tente, ou pas?

Continuez votre lecture

L’intelligence artificielle, la plus grande création de l’humanité?

L’intelligence artificielle, la plus grande création de l’humanité?

Tristan Geoffroy -
Une IA de Google qui «rêve» en images et en couleurs

Une IA de Google qui «rêve» en images et en couleurs

Tristan Geoffroy -
Une lettre ouverte contre les robots tueurs

Une lettre ouverte contre les robots tueurs

Tristan Geoffroy -
Un jour, vous serez plumé au poker par un supercalculateur

Un jour, vous serez plumé au poker par un supercalculateur

Pas de nouveau Mac? Pas grave : Apple cible Amazon, Spotify, Snapchat, PayPal, alouette!

Pas de nouveau Mac? Pas grave : Apple cible Amazon, Spotify, Snapchat, PayPal, alouette!

Alain McKenna -
De Tin Man à BB-8 : Mythe ou réalité techno?

De Tin Man à BB-8 : Mythe ou réalité techno?

Tristan Geoffroy -
BabyX, une intelligence artificielle dotée de facultés cognitives

BabyX, une intelligence artificielle dotée de facultés cognitives

Tristan Geoffroy -
Faut-il avoir peur de l’intelligence artificielle?

Faut-il avoir peur de l’intelligence artificielle?

Doit-on arrêter Boston Dynamics avant qu’il ne soit trop tard?

Doit-on arrêter Boston Dynamics avant qu’il ne soit trop tard?

Hugo Prévost -
Netflix augmente ses tarifs, mais seulement pour les nouveaux clients (MAJ)

Netflix augmente ses tarifs, mais seulement pour les nouveaux clients (MAJ)

AlphaGo, pour des jeux moins idiots

AlphaGo, pour des jeux moins idiots

Hugo Prévost -
Intelligence artificielle pour réseau antisocial

Intelligence artificielle pour réseau antisocial

Amazon, Google, Facebook, IBM et Microsoft s’allient pour l’intelligence artificielle

Amazon, Google, Facebook, IBM et Microsoft s’allient pour l’intelligence artificielle

Laurent LaSalle -
Vivons-nous dans un monde cyberpunk?

Vivons-nous dans un monde cyberpunk?

Tristan Geoffroy -
Les leçons du professeur BlackBerry

Les leçons du professeur BlackBerry

Tristan Geoffroy

Né à Marseille dans le sud de la France, Tristan est venu s'installer à Montréal en 1992 afin d'y continuer ses études en Tourisme, avant de se consacrer à sa plus vieille passion : les ordinateurs et les jeux vidéo. Il est notamment connu au Québec pour avoir été coanimateur, chroniqueur et recherchiste à l’émission M. Net.