Microsoft dévoile une version éducative de Minecraft

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Un jeu vidéo peut-il être le parfait prétexte poussant des élèves à apprendre à l'école? Microsoft semble croire que oui.

Ainsi, l’entreprise annonce aujourd’hui qu’une version de Minecraft destinée au milieu de l’enseignement sera lancée cet été. Le populaire jeu vidéo pourra par conséquent être exploité par des écoles afin d’inciter les jeunes à explorer des environnements ancrés dans le monde réel, comme une reconstitution de la ville de Pompéi à l’époque de l’Antiquité, les pyramides de Gizeh ou des temples grecs.

Les exemples sont multiples et ne se limitent pas qu’à l’histoire ou la géographie. On peut aussi imaginer tirer profit du jeu dans le cadre d’un cours de biologie, ou même en faire l’exploitation pour poser des problèmes mathématiques. C’est d’ailleurs déjà le cas à l’école Wilfrid-Bastien de Montréal, qui utilise Minecraft dans ses salles de classe, comme le rapportait l’émission Désautels le dimanche dans un reportage en novembre dernier.

Microsoft tente de séduire le milieu éducatif, où l’entreprise a perdu du terrain ces dernières années.

Bien entendu, Minecraft : Education Edition ne vient pas remplacer l’enseignant – il servira plutôt d’outil venant appuyer ou contextualiser la matière enseignée. Cette initiative est davantage une façon pour Microsoft de séduire le milieu éducatif, où l’entreprise a récemment perdu du terrain face à des plateformes rivales comme l’iPad ou le Chromebook.

Au menu, la version éducative bénéficiera d’un meilleur système de gestion de cartes (faisant en sorte que les élèves retrouvent facilement leur chemin), d’un compte administrateur permettant aux enseignants de restreindre l’utilisation de certaines ressources, et d’une fonction caméra permettant aux utilisateurs de prendre des clichés qui seront répertoriés dans un album photo.

À l'intérieur de l'œil humain.
À l’intérieur de l’œil humain.

Ce ne sont là que des changements mineurs, et le vrai jeu demeure évidemment présent. De plus, la licence du jeu (au coût de 5$ US par utilisateur) est jumelée à un compte Microsoft individuel, permettant donc aux étudiants d’installer le jeu à la maison.

Enfin, Microsoft n’a pas l’intention d’offrir elle-même le contenu éducatif. L’entreprise invite les enseignants stimulés à l’idée d’exploiter Minecraft dans leurs classes à fournir leurs créations ou à télécharger les contenus proposés par la communauté. Reste à savoir maintenant s’il y aura suffisamment de professeurs doués en informatique pour générer du contenu pertinent et adaptable aux divers programmes d’enseignements partout dans le monde.

Les dernières nouvelles

Pourquoi le numérique a-t-il été complètement absent de la campagne électorale?

Pourquoi le numérique a-t-il été complètement absent de la campagne électorale?

On en sait déjà beaucoup sur les nouveaux Pixel 7 de Google

On en sait déjà beaucoup sur les nouveaux Pixel 7 de Google

Les batteries gonflables reviennent hanter les appareils Samsung

Les batteries gonflables reviennent hanter les appareils Samsung

Plus d'actualités

Windows 11 n’est pas le système le moins énergivore…

Windows 11 n’est pas le système le moins énergivore…

Des experts s’inquiètent des «effets pervers» du SOS par satellite de l’iPhone 14

Des experts s’inquiètent des «effets pervers» du SOS par satellite de l’iPhone 14

Gagnez un iPhone 14 grâce à PlanHub

Gagnez un iPhone 14 grâce à PlanHub

Populaires

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Jeux en ligne : 8 façons de passer le temps sur internet

Jeux en ligne : 8 façons de passer le temps sur internet

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .