Pour Nintendo, la NX n’est pas le successeur de la Wii U, ni de la 3DS

Un troisième pilier?

La NX est-elle la console de Nintendo qui viendra remplacer la Wii U? Si les médias spécialisés l’ont rapidement qualifié ainsi, son fabricant perçoit les choses différemment.

Le nom de la NX circule sur la Toile depuis que le défunt PDG de Nintendo, Satoru Iwata, a largué l’équivalent d’une bombe en mars 2015 : «Laissez-moi vous confirmer que Nintendo travaille actuellement au développement d’une plateforme de jeux vidéo avec un tout nouveau concept répondant au nom de code NX.»

«Toutefois, la NX n’est ni le successeur de la Wii U, ni celui de la 3DS.»

Dès lors, la machine à rumeurs s’est emballée, et les spéculations à son sujet se sont multipliées plus rapidement que l’élargissement du bassin d’utilisateurs de Miitomo depuis son lancement. On a repéré des brevets liés à Nintendo se présentant comme des candidats de la NX à gauche et à droite, mais rien de bien concret qui lèverait le voile cachant la mystérieuse machine.

Aujourd’hui, dans le cadre d’une entrevue avec le blogue Asahi Digital, l’actuel PDG de Nintendo, Tatsumi Kimishima, a tenu a apporter quelques précisions concernant notamment l’objectif de la NX. Puisque son lancement a été confirmé par l’entreprise pour mars 2017, Nintendo ne craint-elle pas un impact sur les ventes de Wii U?

«J’imagine que l’on peut le voir ainsi», a répondu Kimishima. «Toutefois, la NX n’est ni le successeur de la Wii U, ni celui de la 3DS. C’est une nouvelle façon de jouer à des jeux, qui je crois aura un impact plus important que la Wii U, mais je n’ai pas l’impression qu’il s’agit d’un véritable remplaçant de la Wii U.»

Quand l’accompagnateur devient le remplaçant

Difficile de ne pas percevoir dans cette réponse le retour d’une stratégie similaire employée en 2004 lors du dévoilement de la Nintendo DS. Le fabricant nippon avait alors martelé à plusieurs reprises que cette nouvelle console portable n’était pas destinée à remplacer la Game Boy Advance, mais qu’elle était plutôt «un troisième pilier» dans l’écosystème de Nintendo, alors composé également de la GameCube. Inutile de rappeler que la DS a éventuellement remplacée la GBA, et que l’actuelle 3DS en est son successeur.

La Nintendo DS, première d'une longue gamme de consoles portables pour Nintendo.

La Nintendo DS, première d’une longue gamme de consoles portables pour Nintendo.

Malgré qu’il décrit la NX comme n’étant pas le successeur de l’une ou l’autre des consoles de Nintendo, Kimishima a cependant reconnu que son introduction sur le marché aura un impact plus important sur les activités de la Wii U que ceux de la 3DS, qui bénéficieront du lancement d’un nouveau Pokémon à l’automne.

Enfin, en ce qui concerne le prix de la NX, doit-on s’attendre à quelque chose d’aussi abordable que les consoles antérieures, traditionnellement bon marché?

«Il est vrai que les consommateurs ont une certaine attente par rapport aux prix des consoles Nintendo. Nos développeurs intègrent beaucoup de technologie en elles, mais nous ne pouvons pas nous permettre de les vendre à perte. Le prix final est déterminé par un équilibre entre ces deux idées contradictoires. Mais je ne crois pas que ce soit aussi simple que de se dire “parce c’est une nouvelle plateforme, nous pouvons la vendre à prix élevé.”»

Pour lire l’intégralité de l’entrevue, nous vous invitons à visiter les sites Perfectly Nintendo (traduite en anglais) et Mon Nintendo (traduite en français).

  • Pff@gmail.com

    « Malgré qu’il ait présenté la NX comme n’était pas le successeur de l’une ou l’autre des consoles de Nintendo…  »

    Quel charabia !

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Merci. :)