Microsoft s’allie à la Fondation Linux

Surprise!

La nouvelle histoire d’amour entre Microsoft et Linux pousse le géant du logiciel à rejoindre la Fondation Linux.

Il y a 15 ans, Steve Ballmer, alors PDG de Microsoft, qualifiait Linux d’un «cancer qui s’attache à la propriété intellectuelle de tout ce qu’il touche». Mais les choses ont manifestement bien changé depuis l’arrivée de Satya Nadella aux commandes de cette entreprise construite sur des bases de logiciels propriétaires fermés.

Si cette annonce peut paraître étonnante à première vue, tous les indices étaient pourtant là pour faire comprendre que cette participation était prévisible.

La Fondation Linux accueille ainsi Microsoft parmi ses membres.

«En tant qu’entreprise spécialisée dans la plateforme cloud, notre but est d’aider les développeurs à être plus productifs en utilisant les plateformes et langages qu’ils connaissent», a déclaré Scott Guthrie, vice-président général de la division Cloud et Entreprise de Microsoft. «La Fondation Linux est le foyer non seulement de Linux, mais aussi de bien des projets innovants de la communauté open source. Nous sommes ravis de nous joindre à la Fondation Linux et de nous associer à la communauté afin d’aider les développeurs à profiter de la transition vers des expériences intelligentes dans le cloud et sur mobile.»

Si cette annonce peut paraître étonnante à première vue, tous les indices étaient pourtant là pour faire comprendre que cette participation était prévisible. Après tout, Windows 10 intègre le shell Bash depuis quelques mois, SQL Server pour Linux est d’ores et déjà disponible en version preview, sans oublier que PowerShell et Visual Studio Code sont maintenant des projets open source.

«Microsoft est mieux en mesure de collaborer avec la communauté open source pour offrir des expériences cloud et mobiles transformantes à davantage de personnes», a déclaré Jim Zemlin, directeur général de la Fondation Linux.

Cette nouvelle fait suite à une autre annonce surprenante de la part de Microsoft avec le récent dévoilement de Visual Studio pour Mac. Bien que ce nouveau logiciel soit en réalité un dérivé de Xamarin Studio (Microsoft a fait l’acquisition de Xamarin en début d’année), leurs noyaux sont identiques selon Ars Technica, et les projets peuvent être partagés entre les utilisateurs Mac et Windows.

Il ne manquerait plus que Google rejoigne la Fondation .NET

  • GeemeeTheway

    Ne manque plus une annonce surprise d’Apple ou d’Oracle.