Le Canada, leader des non-propriétaires de téléphones mobiles

Clivage numérique

Qu’il soit question de posséder un téléphone intelligent ou simplement cellulaire, c’est au Canada que l’on retrouve la plus grande proportion d’adultes dépourvus de cet outil de communication des temps modernes parmi 14 des pays les plus avancés économiquement.

Les téléphones mobiles ne sont pas aussi omniprésents que l’on pourrait le croire. C’est en effet ce qu’a constaté le Pew Research Center après avoir sondé divers marchés au printemps 2016 afin d’avoir une vue globale de son taux de pénétration à l’échelle internationale.

Proportion d’adultes possédant un téléphone intelligent, un téléphone cellulaire, et aucun de ces types d’appareils

La somme de certaines lignes n'atteint pas 100 puisque les pourcentages ont été arrondis (Source : Pew Research Center).

La somme de certaines lignes n’atteint pas 100 puisque les pourcentages ont été arrondis (Source : Pew Research Center).

Alors que la Suède, les Pays-Bas, l’Espagne et l’Australie font bonne figure avec près de 80% de leurs populations adultes possédant un téléphone intelligent, et que le Canada s’en tire au sixième rang avec un taux de 72%, lorsque l’on se décide de regarder le verre d’eau à moitié vide, le Canada est bon premier. Ainsi, 14% des adultes canadiens sont dépourvus de téléphone mobile tout court selon les observations de la firme de recherche.

Au Canada, 14% de la population adulte ne possèdent aucun téléphone mobile.

C’est 3% de plus que l’Italie, la Pologne ou la Grèce, et le double de ce qui a été observé au Royaume-Uni, qui partage pourtant la même proportion de propriétaires de téléphones Android et iOS.

Il faut dire toutefois que lorsque l’on compare ces récents résultats aux résultats de sondages antérieurs, le nombre d’adultes ayant affirmé ne pas posséder de téléphone mobile a diminué au pays. Il était de 52% à l’été 2002, 40% au printemps 2007, 21% au printemps 2013, pour ensuite atteindre 17% au printemps 2015. D’année en année, cette diminution paraît plutôt constante, avec environ 2,7% de la population qui adhère ainsi à la mobilité.

Sans surprise, le taux d’adoption du téléphone cellulaire est intimement lié aux disparités des classes sociales.

«Il existe des clivages numériques importants en ce qui concerne la propriété de téléphones intelligents signalée par les marchés sondés», mentionne le Pew Research Center dans l’article lié à l’étude. «Dans chacun de ces pays, les jeunes, les personnes qui ont une meilleure éducation et les personnes qui ont un revenu supérieur à la médiane du pays sont tous plus susceptibles de posséder un téléphone intelligent que les membres plus âgés, moins instruits et plus pauvres de leurs sociétés.»

Mais alors que ce phénomène a été constaté dans l’ensemble des pays sondés, comment expliquer que le Canada soit toujours à la traîne en ce qui a trait au taux de pénétration des téléphones mobiles? Comme le soulève le journal Les Affaires, il y a fort à parier que les coûts élevés des appareils (entraîné notamment par notre faible huard) et le prix des forfaits pèsent beaucoup dans la balance.

  • Serge

    Le prix des forfait est selon moi une des causes principales. MAIS la propension des canadiens à l’endettement est la cause principale des prix des forfaits aberrants. On veut un téléphone de 1000$ à zéro dollars. Il ne faut pas se surprendre que les fournisseurs veulent récupérer le montant sur le prix des forfaits. Récemment, j’ai décidé de faire autrement et d’acheter mon téléphone au complet d’un coup (550$, un lumia 950XL, acheté en fin de batch avant qu’il soit retiré du site de Microsoft en janvier).

    J’en suis arrivé avec un forfait négocié, chez Koodo, de 25$ par mois . Le tout comprend textos illimités, appels illimités partout au canada, 1gig de données (pas besoin de plus, la plupart du temps je suis en wifi, je télécharge mes cartes localement avec Windows 10 mobile, et spotify en mode hors ligne avec playlist téléchargées). On est à des années lumières des forfaits de Bell et Vidéotron proposés à 80-90$ par mois lorsqu’on prend le téléphone sur 2 ans. Les fournisseurs sont tellement plus ouverts à négocier et nous donner plein de cadeaux lorsqu’on paie le téléphone comptant ou qu’on arrive avec un téléphone déjà payé et débloqué.

    C’est comme partout ailleurs : on a le contrôle des négociations lorsqu’on a le contrôle des finances. À vivre à crédit, on leur donne le contrôle.

    my 2 cents.

    • Denis

      Je suis d’accord avec toi mais le CRTC ne fait rien pour que nos fournisseur est une facturation clair, qu’ils les forces à séparent sur la facture le prix du téléphone de celui du forfait et je te garantie que les téléphones à $1100 vont en prendre pour leur rhume et que le plupart ne changeront pas à tout les an, il verraient que nos fournisseurs ne font pas de cadeaux et refilent le plein prix du téléphone à même le forfait, de plus au bout de 2 ans si tu ne vérifie pas et même si le téléphone est payer ils continuent de te charger le gros prix…

      • Lucky Luke

        C’est fait depuis quelques années.
        Par exemple, chez Fido, t’as les prix « apportez votre cellulaire » avec à côté des ajouts +7$, +15$ et +20$ qui sont un moyen de financer son cellulaire à coup de 7,15 ou 20$ de plus par mois dépendament de la valeur du cellulaire voulu.

        C’est le même système chez Vidéotron, Virgin mobile et Koodo.

        • Denis

          D’accord pour Koodo, mais certainement pas Videotron, si tu prends le forfait avec un appareil dans 2 ans il ne baissera pas automatiquement une fois ton appareil payer mais ils vont continuer a te charger la portion appareil, faut que tu appel et la ils te disent « ahhhh mais le forfait n’existe plus et bla bla bla » et je parle par expérience. Je suis avec Fido et je ne peux pas ajouter un +$7-$10-$20 pour obtenir un appareil sur mon forfait actual à $34/mo(2Go) car il n’existe plus et il faudrait que je change pour un forfait existant qui est a $45/mo et
          la je pourrai utiliser le +$7-$10-$20 alors c’est pas vraiment séparer du forfait désolé.

    • mat

      Oui koodo offre de bon forfait mais pour bell et compagnie tu es mieux de prendre un forfait avec téléphone pour la différence de prix de 15% si tu l’apporte. Pour ma part avec rogers 120$ tax inc forfait partagé 2lignes 6go avec téléphone de mon choix au 1 an et demi(négocié) je trouve cela correct.

      • Serge

        ok.. donc si je comprend bien, tu paies 120$ par mois, et tu as besoin d’un nouveau téléphone à tous les 1 an et demi? wow.. je manque de mots. Je croyais que ce n’était que des rumeurs les gens qui consomment autant. Pour le prix de ta ligne cellulaire, j’ai internet 120 illimité, le câble HD, et 1 ligne résidentielle chez videotron avec un routeur 1750mbits en wifi et un abonnement netflix HD 2 écrans (taxes incluses). Et il me reste encore du jeu sur ton 120$ pour la moitié d’un abonnement familial à spotify.

        • mat

          120 pour moi et ma conjointe 2 lignes alors on change de telephone a l’intervalle de 3 -4 ans chaque étant donné que c’est un téléphone gratuit pour les 2 lignes. Au bout de 4 ans il a fait sont temps. L’ajout d’une ligne est 35$ alors on partage 6go.les forfait koodo présentement a 35$ tu as 1 go si ont prenaient tout les 2 le forfait koodo sa reviens a 80$ tx inc pas de telephone alors pour 40$ de plus on a 3go chaque et 1 telephone au 2ans a tour de rôle. Et spotify gratuit.