La PlayStation 4 atteint 60 millions d’unités

Guerre de consoles

Sony a annoncé avoir expédié 2,9 millions de PlayStation 4 lors du dernier trimestre, franchissant ainsi le cap de 60 millions de consoles.

L’heure est aux bilans pour les entreprises japonaises. Alors que Nintendo s’est félicitée cette semaine d’avoir vendue 2,74 millions de Nintendo Switch en moins d’un mois, Sony peut se redorer le blason en annonçant avoir distribué 2,9 millions de PS4 au cours du dernier trimestre.

En 2016, Sony a expédié 20 millions de PlayStation 4, une hausse de 13% par rapport à 2015.

Certes, Sony a beau avoir bénéficié d’une période trois fois plus longue, mais lorsqu’on comptabilise cette performance aux 57,1 millions de PS4 vendues depuis son lancement, ça fait tout de même 60 millions. C’est plus que le nombre présumé de Xbox One, dont la dernière évaluation la chiffre à 28,9 millions d’unités. Rappelons que Microsoft ne précise plus cette statistique depuis octobre 2015. Pour l’exercice financier de 2016, le total de PS4 expédiées se chiffre à 20 millions.

Mais avant d’atteindre la barre de 86 millions de PlayStation 3, la PlayStation 4 a encore du chemin à faire. Pour 2017, Sony estime qu’il y aura une diminution des ventes de sa gamme PS4, qui comprend également les ventes de la PlayStation 4 Pro. Elle s’attend ainsi à ce que les ventes matérielles atteignent 18 millions d’unités. L’entreprise n’a pas expliqué les raisons qui la poussent à être si prudente.

Les ventes cumulatives de produits phares de Sony (Source : Supplemental Information of the Consolidated Financial Results).

Les ventes cumulatives de produits phares de Sony (Source : Supplemental Information of the Consolidated Financial Results).

À noter que Sony n’a rien divulgué non plus concernant les ventes du PlayStation VR.

Lorsque l’on aligne les performances de ventes des plus récentes consoles de Microsoft, Nintendo et Sony depuis leurs lancements respectifs, la PlayStation 4 se comporte drôlement comme la PlayStation 2 – la console de salon la plus vendue au monde, à 155 millions d’unités.

Les expéditions cumulatives de consoles pour les 48 premiers mois (Image : Daniel Ahmad).

Les expéditions cumulatives de consoles pour les 48 premiers mois (Image : Daniel Ahmad).

En terme de finances concrètes, la division Game & Network Services a enregistré des revenus en hausse de 6,3% par rapport à l’an dernier pour se chiffrer à 1,65 billion de yens (14,7 milliards de dollars US). Les bénéfices d’exploitation des activités de Sony dans le secteur du jeu vidéo se sont élevés en 2016 à 135,6 milliards de yens (1,2 milliard de dollars US). Selon Sony, cette performance est attribuable aux ventes de jeux vidéo en hausse, mais aussi aux ventes de consoles, bien que cette hausse ait été mitigée par le taux de change défavorable du yen et la chute de prix de la PS4.

Dans l’ensemble de ses divisions, Sony a enregistré des revenus de 7,6 billions de yens (67,9 milliards de dollars US), en baisse de 6,2% par rapport à l’exercice de 2015.

  • Harry Ellis

    Et la PlayStation 5 pour mi-2018… Ils sont occupés ces japonais ! o/