All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Baisse des ventes d’iPhone, ambiance délétère : le déclin d’Apple ?

Par Branchez-vous – le dans Actualités

Un vers dans la pomme.

La chute de 8,5% de l’action Apple à Wall Street en janvier 2019 a été la plus forte baisse que la firme a expérimentée depuis 2007. Et encore que cette baisse a fait suite à une autre de 8,5%, qui a suivi l’alerte lancée par le CEO Tim Cook, annonçant une baisse de 5 à 10% des prévisions de ventes d’iPhone au cours de l’année 2019.

Plusieurs raisons à cela : les iPhone de plus en plus chers (mais qui durent aussi plus longtemps), la rude concurrence sur le marché des smartphones et l’absence plutôt marquée des iPhone sur le marché chinois. La firme de Cupertino a donc lancé une alerte sans précédent selon laquelle ses bénéfices pour le premier trimestre de 2019 seraient inférieurs aux prévisions.

Une économie défavorable

Comme le faisait remarquer Tim Cook dans une lettre ouverte adressée aux investisseurs, « je sais que des paramètres macroéconomiques et spécifiques à Apple vont impacter la vente au premier trimestre 2019 ». Le lancement en retard de l’iPhone XS constituait un problème, tout comme les contraintes d’approvisionnement des autres produits Apple, comme l’Apple Watch 4, l’iPad Pro, l’AirPod et le MacBook Air.

À cela s’ajoute l’économie encore balbutiante des marchés émergents (où Apple s’est énormément investi ces derniers temps), de même que l’impact du dollar américain sur les prix internationaux.

Cependant, selon un article publié par le magazine Challenges, l’ambiance au sein d’Apple France n’est pas au beau fixe. Une situation peut-être symptomatique du reste du monde.

Des salariés formés à la va-vite

Albin Voulfow, représentant du syndicat CFDT, cité par l’article de nos confrères explique que la branche française n’est «pas loin d’être en déficit chaque année.» Une tension qui a pu s’observer en fin d’année dernière ou de nombreux salariés se sont mis en grève pour obtenir la « prime Macron ».

Il est également question de salariés formés à la va-vite pour vendre des produits qu’ils ne connaissent pas ou qu’ils achètent même parfois eux-mêmes — puis renvoient — pour se familiariser avec les appareils avant de conseiller les clients. Le « fanatisme béat » — comme le disent les syndicats — a laissé place à une certaine usure.

Pèse également sur le personnel une certaine pression puisque sur la messagerie interne on encourage les vendeurs et vendeuses à tout faire pour enrayer la baisse des ventes d’iPhone. iPhone qui d’ailleurs se répare de moins en moins bien observe un salarié, ce qui va à contre-courant des engagements écologiques de l’entreprise.

Beaucoup de sceptiques sur la stratégie iPhone X

De nombreux observateurs se sont montrés sceptiques quant à la stratégie d’Apple avec la famille iPhone X. Le premier iPhone X a été lancé en 2017 à un prix de 999 $, soit des centaines de dollars de plus que pour les produits phares précédents. Sans donner le temps aux utilisateurs de faire un feedback, fin 2018, Apple a révélé l’iPhone XS et l’iPhone XS Max.

Pour un prix de lancement à un millier de dollars (sans parler de certaines versions qui se rapprochent du coût d’un MacBook Pro), il y a fort à parier que cette stratégie tarifaire d’Apple vise à compenser une baisse des ventes. Le séisme financier qui sévit en Chine a également eu un impact sur le trimestre d’Apple, en particulier sur les ventes d’iPhone.

C’est un phénomène qui risque d’affecter d’autres sociétés, en particulier dans le secteur de l’électronique, qui comptaient sur la demande croissante des consommateurs chinois pour soutenir leurs performances. Mais quoi qu’il en soit, en France comme à l’étranger, nous pouvons être sûrs que le problème de la firme à la pomme résulte de la forte concurrence dans le monde des smartphones.

En effet, les constructeurs asiatiques ont largement réduit l’écart d’innovation avec les constructeurs occidentaux. Certes, l’iPhone XS et l’iPhone XS Max sont peut-être les smartphones les plus performants et les plus novateurs de la société Cupertino à ce jour. Mais il ne faudra pas attendre 3 ans pour voir les autres constructeurs proposer des terminaux plus aboutis et rivalisant avec l’iPhone.

Les dernières nouvelles

Libra : la cryptomonnaie de Facebook aurait «50% de chances de ne pas survivre»

Libra : la cryptomonnaie de Facebook aurait «50% de chances de ne pas survivre»

Branchez-vous -
macOS Catalina : un patch permet de l’installer sur les Mac anciens

macOS Catalina : un patch permet de l’installer sur les Mac anciens

Branchez-vous -
Google arrête la production de tablettes : Apple seul maître sur le marché

Google arrête la production de tablettes : Apple seul maître sur le marché

Matthieu Carlier -

Plus d'actualités

MacBook Pro mi-2015 : Apple lance une campagne de rappel pour des batteries en surchauffe

MacBook Pro mi-2015 : Apple lance une campagne de rappel pour des batteries en surchauffe

Branchez-vous -
Huawei pourrait rembourser votre smartphone en l’absence de Google et Facebook

Huawei pourrait rembourser votre smartphone en l’absence de Google et Facebook

Branchez-vous -
Jeux en ligne : 8 façons de passer le temps sur internet

Jeux en ligne : 8 façons de passer le temps sur internet

Branchez-vous -

Populaires

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Branchez-vous -
Google Stadia : votre connexion est-elle suffisante ? Faites le test

Google Stadia : votre connexion est-elle suffisante ? Faites le test

Branchez-vous -
iPhone 11 : Apple pourrait renoncer au port Lightning et opter pour l’USB-C

iPhone 11 : Apple pourrait renoncer au port Lightning et opter pour l’USB-C

Branchez-vous -

Branchez-vous

Branchez-vous diffuse l'actualité techno, des bancs d'essai de divers appareils et gadgets, et des chroniques spécialisées.