Fonte des glaces : des chercheurs ont calculé le phénomène depuis 1972, et « ça fait peur »

Par Branchez-vous – le dans Actualités

Comme son nom l’indique, le métier de glaciologue a pour objectif de mesurer la fonte des glaces. Une discipline qui nécessite l’intervention de méthodes bien précises. Grâce à une panoplie de satellites installés à des endroits stratégiques, de stations météo et de modèles climatiques sophistiqués, les chercheurs donnent, en 2019, des résultats plus précis que jamais. Les résultats les plus récents peuvent donner « froid dans le dos ».

Avec des méthodes plus sophistiquées ainsi que des matériaux plus adaptés, le calcul de la fonte des glaces au Groenland ou en Antarctique est devenu beaucoup plus précis. 1972 marque la mise en orbite des premiers satellites Landsat qui permettent d’avoir des clichés réguliers du Groenland. Les glaciologues ont décidé de partir de cette date pour calculer la fonte des glaces actuelle. Et les résultats parus lundi dans les comptes rendus de l’Académie américaine des sciences peuvent faire peur.

La fonte des glaces six fois plus rapide que dans les années 80

Le glaciologue français Eric Rignot explique :

« Quand on regarde sur plusieurs décennies, il vaut mieux s’asseoir sur sa chaise avant de regarder les résultats, parce que ça fait un petit peu peur de voir à quelle vitesse ça change. C’est une situation qui affecte les quatre coins du Groenland, pas juste les parties les plus chaudes au Sud »

Deux constatations : la glace fond six plus vite aujourd’hui que dans les années 1980. Les glaciers sont responsables de la remontée de 13.7 millimètres d’océan.

Pour mesurer la fonte glaciale, trois grandes méthodes sont mises à disposition des glaciologues. La première consiste à mesurer l’altitude et la variation des glaciers. Lorsqu’une couche de glace fond, son altitude baisse. La deuxième technique consiste à mesurer les variations de gravité terrestre en se basant sur le mouvement et la transformation de l’eau. Et la troisième méthode qui consiste à comparer ce qui s’accumule sur le Groenland et ce qui en sort afin de calculer ce qui reste. C’est cette méthode qu’ont utilisée les scientifiques en reconstruisant en détail l’état de la glace du Groenland depuis 1970.

Les résultats sont aussi impressionnants qu’inquiétants.

Les dernières nouvelles

L’Apple Watch Ultra se prépare pour l’arrivée de l’hiver

L’Apple Watch Ultra se prépare pour l’arrivée de l’hiver

Le film Super Mario s’attire les critiques des fans de Nintendo

Le film Super Mario s’attire les critiques des fans de Nintendo

Le Québec affiche un taux record de jeunes entrepreneurs

Le Québec affiche un taux record de jeunes entrepreneurs

Plus d'actualités

Musk inspire la droite américaine contre Apple et son App Store

Musk inspire la droite américaine contre Apple et son App Store

Nintendo met brutalement fin au Smash World Tour

Nintendo met brutalement fin au Smash World Tour

32 millions d’utilisateurs connectés, qu’est-ce qui fait le succès de Steam?

32 millions d’utilisateurs connectés, qu’est-ce qui fait le succès de Steam?

Populaires

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Branchez-vous

Branchez-vous diffuse l'actualité techno, des bancs d'essai de divers appareils et gadgets, et des chroniques spécialisées.