Ça va mal dans la cryptomonnaie canadienne…

Par Alain McKenna – le dans Actualités

Les investisseurs qui avaient hâte de pouvoir investir dans des fonds indiciels associés au bitcoin, à l’Ethereum ou à d’autres cryptomonnaies pour pouvoir en mettre dans leur REER sont en train de quitter le navire à pleine vitesse.

Rappelons-nous que l’été dernier, parce que ces monnaies étaient en pleine ascension, des groupes financiers ont voulu profiter de l’occasion et ont créé des Fonds négociés en Bourse, les fameux FNB, pour permettre aux investisseurs de miser sur ces valeurs dans des portefeuilles enregistrés comme un REER ou un CELI.

Selon un rapport de la Banque Nationale paru en fin de semaine, les FNB de crypto canadiens ont perdu environ 16% de leurs actifs sous gestion. Ça représente une somme de 700 millions $ qui a été retirée par les gens qui détenaient des parts dans ces FNB.

Il faut dire que la valeur des cryptomonnaies a chuté de quelque chose comme 65% au cours des six derniers mois, et que le bitcoin a perdu environ le tiers de sa valeur depuis un an.

Le Canada a même été un pionnier dans le secteur en accueillant deux des premiers FNB de cryptomonnaies au monde. Il y a bien des investisseurs étrangers qui se sont précipités pour en profiter eux aussi… Mais là, avec la chute de la valeur de ce marché, une bonne partie de ces gens-là a décidé de tout vendre.

C’est risqué de tout vendre quand ça baisse

On dit que tout vendre quand ça va mal est mal avisé quand il s’agit d’investissements faits dans des actifs de confiance, mais avec les cryptomonnaies, on a encore aujourd’hui de la misère à définir si ce sont des actifs fiables. Pas mal tous les experts en finance s’entendent pour dire que c’est un secteur d’investissement extrêmement spéculatif.

Le mot d’ordre des conseillers à propos du bitcoin a toujours été, en gros, d’investir dans ces monnaies seulement un montant d’argent que vous êtes prêts à perdre au complet. Et là, on imagine que devant la chute de la valeur des cryptomonnaies, il y en a qui ont effectivement perdu une bonne partie de leur mise de départ.

Et pendant ce temps, le Bitcoin a recommencé à prendre de la valeur à la fin de la semaine dernière. Est-ce que ça veut dire qu’il faut recommencer à en acheter?

C’est ça, la spéculation : on ne sait jamais ce qui va se passer. On peut gagner gros, mais on peut aussi perdre gros…

Les dernières nouvelles

Nintendo met brutalement fin au Smash World Tour

Nintendo met brutalement fin au Smash World Tour

32 millions d’utilisateurs connectés, qu’est-ce qui fait le succès de Steam?

32 millions d’utilisateurs connectés, qu’est-ce qui fait le succès de Steam?

Une nouvelle ombre plane sur l’achat d’Activision-Blizzard par Microsoft

Une nouvelle ombre plane sur l’achat d’Activision-Blizzard par Microsoft

Plus d'actualités

Alexa coûte extrêmement cher à Amazon

Alexa coûte extrêmement cher à Amazon

Une autre semaine, une autre histoire sur Twitter, qui… embauche?

Une autre semaine, une autre histoire sur Twitter, qui… embauche?

Qu’est-ce qui se passe au juste dans les cryptomonnaies?

Qu’est-ce qui se passe au juste dans les cryptomonnaies?

Populaires

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui