Des experts alertent des nouveaux risques de l’étalement des paiements en ligne

Par Alain McKenna – le dans Actualités

L’étalement des paiements de services comme Klarna ou Afterpay, qui sont peut-être les services les plus connus, est une option offerte au moment de payer ses achats sur des sites web qui est plus simple à choisir que la carte de crédit. Et comme c’est l’affaire de deux ou trois clics pour l’utiliser, bien des acheteurs compulsifs aiment l’idée de découper en deux, en quatre ou en huit paiements étalés sur les deux années suivantes le prix total de leur facture.

Les experts s’inquiètent que la hausse accélérée des taux d’intérêt aie deux effets négatifs sur ce créneau. D’abord, leur popularité pourrait faire mal aux consommateurs dont les finances sont plus serrées et qui ont déjà une carte de crédit surchargée.

Certains craignent aussi pour la survie de plusieurs de ces services d’étalement des paiements qui ont pris d’assaut les sites de magasinage en ligne depuis deux ans. C’est vraiment le principal facteur qui a stimulé la croissance de l’achat en ligne au Canada après la pandémie, avec une croissance annuelle de ce créneau de 64% l’an dernier et cette année encore.

L’étalement des paiements attire une clientèle assez variée, mais ses plus grands utilisateurs sont les jeunes adultes, de 44 ans ou moins, et dans ce groupe, il y a une proportion importante de consommateurs qui profitent de cette formule de paiement pour dépenser « un peu » au-dessus de leurs moyens.

D’ailleurs, environ le tiers des utilisateurs des paiements étalés en ligne disent qu’ils repoussent aussi le remboursement d’autres achats pour faire un peu de place dans leur budget pour acheter un peu plus.

Avec des taux d’intérêt au plancher, rater un remboursement est peut-être moins grave. Mais là, les taux ont assez augmenté et le montant total à payer risque d’être plus important, surtout que les compagnies qui proposent d’étaler le paiement sont elles aussi coincées par les taux d’intérêt élevés.

Et c’est évidemment l’autre source d’inquiétude dans le monde de la finance ces jours-ci : les Klarne et Afterpay de ce monde ont dû emprunter des sommes importantes pour lancer leurs services et leur marge est à peu près inexistante.

Avec des taux d’intérêt qui sont multipliés par quatre depuis le début de l’année, on s’attend à ce que plusieurs de ces services doivent fermer leurs portes au fil des prochains mois.

Les clients de ces services devront faire attention car les sociétés qui seront dans le trouble vont s’arranger pour que leurs clients remboursent leurs dettes plus rapidement, et là aussi ça pourrait mal se terminer.

Les dernières nouvelles

32 millions d’utilisateurs connectés, qu’est-ce qui fait le succès de Steam?

32 millions d’utilisateurs connectés, qu’est-ce qui fait le succès de Steam?

Une nouvelle ombre plane sur l’achat d’Activision-Blizzard par Microsoft

Une nouvelle ombre plane sur l’achat d’Activision-Blizzard par Microsoft

Alexa coûte extrêmement cher à Amazon

Alexa coûte extrêmement cher à Amazon

Plus d'actualités

Une autre semaine, une autre histoire sur Twitter, qui… embauche?

Une autre semaine, une autre histoire sur Twitter, qui… embauche?

Qu’est-ce qui se passe au juste dans les cryptomonnaies?

Qu’est-ce qui se passe au juste dans les cryptomonnaies?

La Coupe du Monde fait aussi le bonheur des pirates

La Coupe du Monde fait aussi le bonheur des pirates

Populaires

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer