Apple poursuivi en justice par les États-Unis

Apple Etats-Unis

Le ministère de la Justice des États-Unis accuse Apple de détenir un monopole illégal dans le marché des smartphones, selon une nouvelle plainte antitrust. Cette action vise à remettre en question plusieurs pratiques d’Apple visant à restreindre l’accès aux iPhones.

Le ministère de la Justice, accompagné de 16 procureurs généraux d’États et de districts, reproche à Apple d’augmenter les prix pour les consommateurs et les développeurs, au détriment de rendre les utilisateurs plus dépendants de ses téléphones. Ils affirment qu’Apple impose de manière “sélective” des restrictions contractuelles aux développeurs et retient des moyens essentiels d’accès au téléphone pour empêcher l’émergence de la concurrence, selon un communiqué de presse.

Le gouvernement soulève plusieurs points pour étayer son accusation selon lesquels Apple aurait illégalement maintenu son monopole :

  • Perturber les “super apps” qui regroupent plusieurs programmes différents et pourraient réduire la “fidélité à iOS” en facilitant le passage des utilisateurs d’iPhone à des appareils concurrents.
  • Bloquer les applications de cloud-streaming pour des activités telles que les jeux vidéo, ce qui réduirait le besoin de matériel plus cher.
  • Supprimer la qualité de la messagerie entre l’iPhone et des plateformes concurrentes telles qu’Android.
  • Limiter la fonctionnalité des montres intelligentes tierces avec ses iPhones et rendre plus difficile le passage des utilisateurs d’Apple Watch à un autre téléphone en raison de problèmes de compatibilité.

Le ministère de la Justice demande à la cour d’empêcher Apple d’utiliser son contrôle de la distribution d’applications pour nuire aux technologies multiplateformes telles que les super apps et les applications de cloud streaming, de cesser d’utiliser des API privées pour nuire aux technologies multiplateformes telles que la messagerie, les montres intelligentes et les portefeuilles numériques, et de s’abstenir d’utiliser les termes et conditions de ses contrats avec les développeurs, les fabricants d’accessoires, les consommateurs ou d’autres acteurs pour obtenir, maintenir, étendre ou enraciner un monopole.

Ils demandent également à la cour toute autre mesure nécessaire pour rétablir la concurrence.

Lors d’une conférence de presse jeudi annonçant la plainte, la vice-procureure générale adjointe de la DOJ, Lisa Monaco, a déclaré qu’Apple avait maintenu “un étranglement sur la concurrence” et “étouffé toute une industrie” en passant de “la révolution du marché des smartphones à l’arrêt de son avancement”. Jonathan Kanter, chef de la division antitrust de la DOJ, a ajouté qu’Apple avait été un “bénéficiaire important” de la poursuite de la DOJ contre Microsoft il y a plus de 20 ans, et que cette affaire visait “à protéger la concurrence et l’innovation pour la prochaine génération de technologie”.

Subscribe To Our Newsletter

Get updates and learn from the best

Articles Récents

Branchez-Vous

Restez informé sur toute L’actualité techno.

Branchez-vous est un producteur québécois de contenu portant sur tout ce qui se rapporte à la technologie, mettant l’accent sur l’actualité, les chroniques d’opinions, les bancs d’essai de produits et des sujets destinés tant aux technophiles qu’au grand public.