Libra : Trump s’attaque à la cryptomonnaie de Facebook

Libra : Trump s'attaque à la cryptomonnaie de Facebook

Il y a quelques semaines, Facebook et ses partenaires annonçaient la future mise sur le marché de la Libra, une cryptomonnaie censée donner accès aux paiements en ligne à l’ensemble de la population mondiale, utilisable non seulement sur les plateformes Facebook mais aussi auprès d’un ensemble de sites et commerçants. Un concurrent direct du dollar, que Donald Trump ne voit pas arriver d’un très bon œil, comme on a pu le constater dans une série de tweets publiés jeudi soir.

«La Libra, «monnaie virtuelle» de Facebook, aura des bases peu solides et manquera de fiabilité», a twitté le président américain, ajoutant : «Si Facebook et autres compagnies veulent devenir des banques, ils doivent viser une nouvelle Charte bancaire et se soumettre à toutes les régulations bancaires…»

Trump n’est pas le seul à douter de la Libra

Si Trump est la plus haute figure d’autorité à s’opposer à la Libra, il n’est en revanche pas le seul au sein des administrations américaines. Mercredi, le président de la Réserve fédérale Jerome Powell avait déclaré : «La Libra soulève de nombreuses inquiétudes de taille touchant à la vie privée, le blanchiment d’argent, la protection du consommateur et la stabilité financière.» 

Par ailleurs, un groupe de membres du Congrès démocrates a appelé Facebook à suspendre ses avancées sur la Libra, en attendant que celle-ci fasse l’objets d’enquêtes par des juristes.

Quant à Trump, son scepticisme ne touche pas uniquement la Libra, puisque dans un tweet précédent, il s’était attaqué aux autres cryptomonnaies, Bitcoin en tête. «Je ne suis pas un fan du Bitcoin et autres cryptomonnaies, qui ne sont pas de l’argent et dont la valeur est hautement volatile, basée sur du vent.» Et le président de défendre la prévalence du dollar sur toute autre monnaie.

On attend encore une réaction de Facebook et consorts.

Subscribe To Our Newsletter

Get updates and learn from the best

Articles Récents

Apple a présenté sans le dire de cette façon sept variantes de son nouveau MacBook Pro à processeur M3. La plupart de celles-là sont animées par les processeurs M3 Pro et M3 Max.
Actualités

Apple prépare son IA générative

«Nous pensons que cela ouvrira des opportunités de transformation pour les utilisateurs en matière de productivité, de résolution de problèmes et plus encore», a déclaré

Branchez-Vous

Restez informé sur toute L’actualité techno.

Branchez-vous est un producteur québécois de contenu portant sur tout ce qui se rapporte à la technologie, mettant l’accent sur l’actualité, les chroniques d’opinions, les bancs d’essai de produits et des sujets destinés tant aux technophiles qu’au grand public.