Les premiers téléphones Ubuntu arriveront sur le marché à l’automne

Dévoilement

Liste de tags

Ubuntu revient à la charge avec son projet de téléphones intelligents propulsés par son système d’exploitation mobile.

Suite à l’échec d’une campagne de sociofinancement visant à produire son propre téléphone, Canonical est retourné à la table à dessin afin de perfectionner Ubuntu Touch, son système d’exploitation mobile basé sur Linux. L’entreprise, qui a déjà signalé son intention de s’associer avec des constructeurs pour la mise en marché de téléphones Ubuntu, a confirmé cette semaine que les premiers appareils seront lancés cet automne.

«Donc, s’ils se retrouvent entre de bonnes mains, les gens pourront [apprécier] les aspects sur lesquels nous excellons tandis que nous peaufinons notre catalogue d’applications et améliorons [le produit] dans d’autres domaines.»

«Notre première génération de téléphones sera fantastique dans certains domaines, mais paraîtra faible dans d’autres», explique Mark Shuttleworth, PDG de Canonical, dans le cadre d’une entrevue avec CNET. «Donc, s’ils se retrouvent entre de bonnes mains, les gens pourront [apprécier] les aspects sur lesquels nous excellons tandis que nous peaufinons notre catalogue d’applications et améliorons [le produit] dans d’autres domaines.»

Nous apprenions la semaine dernière que les premiers partenaires sont le fabricant chinois Meizu et le fabricant espagnol BQ. Dans le cadre du Mobile World Congress, ces derniers ont annoncé que des versions des téléphones Meizu MX3 et BQ Aquaris seront propulsés par Ubuntu Touch.

Avec de tels partenaires absents du marché nord-américain, difficile de se forger une opinion.

«En Europe, BQ a obtenu une bonne part de marché en se concentrant sur le design, en sachant très bien à qui ils s’adressent, et en pensant soigneusement à la stratégie de vente au détail», décrit Shuttleworth.

«Et Meizu en Chine, encore une fois, a vraiment percé le marché par la fidélisation, en identifiant un marché de niche spécifique, et en travaillant de façon formidable à faire quelque chose qui passionne [son équipe]. Il nomme ce segment digital lifestyle : [des utilisateurs] généralement plus jeunes, généralement plus incisifs, généralement plus conscients de ce qui est nouveau et dans le vent – et moins enclin à acheter [leur téléphone] d’un fabricant de masse.»

  • arctick

     »Son système mobile basé sur Android »
    Android a ma connaissance est basé sur un noyau linux. Ubuntu phone est basé sur la distribution ubutun (de la même société), en aucun cas sur android

  • knomad

    Ubuntu touche est basé sur un noyeau linux tout comme android. C’est le seul point commun.

  • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

    C’est corrigé. J’admets que je ne suis pas familier avec la version mobile du système d’exploitation Ubuntu, qui selon CNET a changé de nom («This time last year, we voted the then-named Ubuntu Touch […]») et le fait que Canonical mentionne que son OS utilise les mêmes pilotes qu’Android m’a induit en erreur. Mea culpa.

  • http://stech72.tumblr.com/ Steve C

    Mon seul bémol avec Ubuntu mobile (Touch) …….. la stabilité des mises à jour ou encore la coérence des upgrades …. Sur Desktop parfois c’est réellement pas drôle …….

    Par chez nous c’est Debian serveur et OpenSUSE Desktop ….. au moins les fichiers de config demeurent a leur place …