Nintendo rejette l’idée que la NX soit propulsée par Android

Rumeur démentie

Liste de tags

Le fabricant de consoles a nié catégoriquement la possibilité qu’Android se retrouve au cœur de sa mystérieuse prochaine plateforme, surnommée NX.

L’idée d’employer Android semblait peut-être si absurde aux yeux de Nintendo pour qu’il reste de glace devant de telles spéculations.

C’est en effet ce que rapporte aujourd’hui le Wall Street Journal suite à la rumeur émanant d’un article publié par le quotidien Nikkei. «Il n’y a rien de vrai dans l’article suggérant que nous envisageons d’adopter Android pour NX», a ainsi déclaré un porte-parole de Nintendo.

Alors que généralement, les entreprises ont comme politique de ne jamais commenter les rumeurs, l’idée d’employer Android semblait peut-être si absurde aux yeux de Nintendo pour que le fabricant de consoles reste de glace devant de telles spéculations.

Pourtant, Nintendo se trouve dans une drôle de posture par les temps qui courent. Contrairement à la Wii, dont les ventes ont catapulté l’entreprise au premier rang lors de la génération précédente de consoles, celles de la Wii U sont plutôt décevantes. Mais la seule relation que l’entreprise entretiendra avec Android pour le moment sera par l’entremise de son partenariat avec DeNA, qui a récemment obtenu la possibilité de tirer profit des propriétés intellectuelles de Nintendo par le biais de jeux conçus spécifiquement pour les appareils mobiles.

De leur côté, les analystes avaient une opinion plutôt mitigée à propos de la stratégie mise de l’avant par cette rumeur. Si l’idée de voir une console de Nintendo être propulsée par Android plaisait, les risques liés à la sécurité perçus par ceux-ci ne laissaient rien entrevoir de bon pour une entreprise dont la majorité de la clientèle est moins technophile.