Edward Snowden peut aussi être optimiste

Ça va de mieux en mieux

La technologie d’aujourd’hui est-elle bonne ou mauvaise pour la démocratie? Voilà la question à laquelle a répondu le célèbre lanceur d’alerte, et de manière positive par-dessus le marché.

Avec ses révélations monstres dévoilées en 2013, Edward Snowden est parvenu à sensibiliser la population à l’égard de la cybersurveillance perpétrée à leur insu par leur gouvernement en jetant la lumière sur un exemple concret et tangible : les programmes de la NSA.

Depuis, malgré l’impact immense et la nature capitale de son geste, un fait demeure : Edward Snowden est plutôt perçu comme un rabat-joie.

Edward Snowden est la vedette d’une vidéo livrant un message d’espoir.

Il nous a raconté comment le projet de loi C-51 (maintenant en vigueur) était nocif pour le Canada. Il a expliqué à John Oliver que les agents de la NSA pouvaient sans problème voir vos photos les plus intimes. Il a expliqué à VICE comment rendre un téléphone totalement confidentiel. Il travaille actuellement à l’élaboration d’un gadget permettant d’avertir le propriétaire d’un iPhone lorsqu’il est sous écoute électronique.

Ce ne sont là qu’une poignée d’exemples, mais essentiellement, lorsqu’il est question de Snowden dans l’actualité, c’est rarement positif. On t’adore Ed, mais maudit que tu peux être casseux de party.

Sauf aujourd’hui. En effet, le réputé informaticien est la vedette d’une vidéo livrant un message d’espoir. Voici le message qu’il a livré dans le cadre d’un partenariat avec HitRecord, la plateforme de vidéo collaborative de l’acteur Joseph Gorden-Levitt :

Bien entendu, en réponse à la question «La technologie d’aujourd’hui est-elle bonne ou mauvaise pour la démocratie?», Snowden n’a pu s’empêcher de souligner d’abord les problèmes qui nous préoccupent tous.

Mais voilà, ce passage obligé ne dure qu’une minute dans une vidéo qui en compte presque quatre. On pourrait presque faire une croix sur le calendrier.

«On ne sait pas où l’avenir nous mènera, mais on sait qu’en fin de compte, ce sera nous qui déciderons.»

Il touche ainsi à nombre de sujets, notamment aux bienfaits que la technologie a apportés dans le secteur de l’énergie, qui dépendra de moins en moins du pétrole à l’avenir. Le secteur de l’éducation également, alors que le partage d’information et de connaissances est de plus en plus accessible grâce (bien sûr) à Internet.

Au final, il est persuadé que la technologie pourra changer le monde et nous accorder encore plus de libertés.

«La vie n’est pas parfaite. Elle ne le sera jamais. Mais elle n’a pas besoin de l’être», lance Snowden. «Lorsqu’on pense à ce que c’est de vivre en démocratie, comment ça fonctionne, et quel en est le prix : le prix de la démocratie est l’incertitude. On ne sait pas où l’avenir nous mènera, mais on sait qu’en fin de compte, ce sera nous qui déciderons.»

  • madlogik

    J’ai trouvé cette image qui représente bien comment je réagis à cet article.

    La bible a bien réponse à tout (sarcasme) :
    « Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux!