Indécis à l’idée d’acheter une PlayStation 4 Pro? Consultez notre organigramme!

Consommation

Avec tous les bénéfices promis par la PlayStation 4 Pro, il peut être désorientant d’évaluer si son achat vaut la peine ou non. Heureusement, nous sommes là pour vous aider.

Possédez-vous un téléviseur 4K? Êtes-vous vraiment en mesure de distinguer le 1080p du 4K? Possédez-vous déjà une PlayStation 4? C’est le genre de questions à se poser avant d’accepter d’investir 499$ CA (ou 399€) sur une console qui pourrait ne pas pleinement satisfaire nos besoins.

À chacun ses raisons pour accepter ou refuser de renouveler son matériel de divertissement.

Voilà pourquoi nous vous proposons aujourd’hui un schéma simplifié des questions importantes à se poser face à la PlayStation 4 Pro.

À noter que contrairement à The Verge, nous n’avons pas ajouté ici de questions liées au PlayStation VR. Car s’il est vrai que les développeurs pourraient exploiter les ressources supplémentaires de la PlayStation 4 Pro afin d’offrir de meilleurs effets et plus de précision auprès des éléments qui habitent leurs jeux, rien ne garantit que ce sera le cas pour la majorité des jeux compatibles avec le casque de réalité virtuelle de Sony.

Déjà que les développeurs sont toujours en train d’apprivoiser cette nouvelle plateforme, croire que ceux-ci vont spontanément couper les cheveux en quatre pour développer deux modes VR distincts en plus de deux modes de jeux (1080p et 4K) est plutôt optimiste.

Bien sûr, à chacun ses raisons pour accepter ou refuser de renouveler son matériel de divertissement. Êtes-vous d’accord avec notre proposition? Y a-t-il des facteurs que nous avons omis de tenir en ligne de compte?

  • Gumby

    Ça le mérite d’être claire pour tout le monde maintenant! :D

  • As

    « Etes-vous VRAIMENT en mesure de distinguer e 1080p du 4k? ». Vous prenez les consommateurs pour des cons ou quoi ? Devant les smartphone les tablettes et les ordinateurs, l’écran de TV est celui qui avait le plus besoin d’une plus haute définition et au plus vite. Mais non, les constructeurs ne voulaient rien savoir et en restaient avec leur obsolescence programmée en gardant leur 1080p faiblard. L’écran étant plus grand que ces derniers, la différence est évidement de taille et bien plus visible que ceux qui mettent de la 4k dans des tablettes (là oui, ça devient très difficile de distinguer la différence par rapport à une définition plus faible). Après, je passerais sur le fait que la PS4 pro ne soit pas assez puissante pour délivrer des vrais jeux en vraie 4k non upscalée, au mieux un PC de compétition peut faire ça, mais quand même, on lit souvent de ces inepties sur les journaux hardware.

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Certaines personnes ne sont pas aussi sensibles que d’autres lorsque vient le moment de comparer sur leur téléviseur un jeu en 1080p et en 4K. Il ne faut pas oublier non plus qu’il s’agit d’une console, destinée à être utilisée par un joueur se retrouvera sur un canapé à une distance beaucoup plus éloignée qu’un joueur PC qui se retrouve carrément devant son écran. La taille du téléviseur compte, et un ensemble d’autres facteurs.

      Je vois difficilement en quoi poser la question serait une insulte. Pourquoi ne pas carrément nous demander si l’on prend les consommateurs pour des cons tout court en leur proposant de suivre ce schéma plutôt que de faire leur propre idée?

      • Ricky

        Tout à fait d’accord. De la distance à laquelle je regarde mon téléviseur, faire la différence entre du 720p et du 1080p est difficile. La qualité de la source a plus d’importance que sa résolution.

        Tout l’affichage est aussi pensé en fonction de la résolution. Il évite de mettre des caractères trop petits pour éviter que le tout soit illisible. Compte tenu de la compatibilité exigé avec la PS4 « Ordinaire », je doute que les développeurs rescale tout l’affichage en fonction du 4K.

        Pour la PS5, probablement que la différence entre le 1080P et le 4K sera plus visible, si on suppose que la plupart des jeux seront conçu en 4K et qu’une bonne proportion des téléviseurs seront 4K aussi.

        • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

          D’accord pour la compatibilité exigée, mais c’est également une question de capacité. Comme l’a soulevé As dans son commentaire (et comme on en avait d’ailleurs parlé la semaine dernière : http://branchez-vous.com/2016/09/08/playstation4pro-mieux-que-1080p-pas-toujours-en-4k/), la PS4 peut générer du 4K, mais elle n’est pas en mesure d’interpréter tous les jeux actuellement sur le marché en 4K – même après qu’ils aient été adaptés. Les développeurs devront faire certaines concessions.

  • Mat

    Effectivement si on prévoit avoir le Playstation VR, oui l’achat serait peut-être de mise. Oui il devrait fonctionner sur la PS4 standard mais sûrement que le petit boost hardware de la Pro ne nuira pas.

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      À long terme peut-être, mais certainement pas au point de passer de la PlayStation 4 à Pro immédiatement. Il serait plus judicieux à mon avis d’attendre de voir une offre qui présente une expérience différente pour les deux systèmes avant de vider son portefeuille… ;)

      • Laurent L

        Point important : il n’y aura peut-être pas de différences graphiques importantes, mais la PS4 standard à de bonnes chances d’être moins fluide, ce qui est juste un peu désagréable sur une TV vous rend terriblement malade en VR, et ça ce sera dès le départ. Sur ce que j’ai pu voir de la conférence Sony, ça avait été mentionné sous la formulation pudique type « the best experience will be on PS4 Pro » et ils avaient parlé de la fluidité et de quelques améliorations graphiques.

        • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

          Pourtant, Sony a insisté auprès des développeurs pour que le taux de rafraîchissement soit absolument identique en 1080p et en «pseudo» 4K. Soit, on ne parlait pas alors du PlayStation VR, mais j’aurais beaucoup de mal à croire que cette restriction ne soit appliquée que sur la diffusion vers un téléviseur.

          • Laurent L

            Le framerate en « 1080p » sur PS4 standard (souvent en dessous de cette résolution), est déjà assez souvent aux fraises, c’est normal que Sony le considère comme la limite infranchissable. Je prends en effet leur affirmation plutôt comme « c’est pas parce que c’est en 4k que ça doit ressembler à une séance de diapositives », mais je n’ai pas tout regardé (la conf était vraiment nulle).

            Pour la VR, je veux bien croire que Sony fixe la limite à 60 fps pour les deux modèles, mais ce n’est pas dit clairement pour le moment.

            La situation est assez complexe pour la VR: on doit alimenter deux écrans avec une meilleure résolution que les jeux normaux, en restant avec un framerate haut et stable, et les faire tourner sur deux machines différentes dont la puissance va du simple au double.

            Il faudra donc faire beaucoup de concessions pour la PS4 standard, et je ne suis pas certain que des graphismes moins beaux soient suffisants.

            Evidemment, ça dépend du jeu, un REZ en VR pourra tourner correctement à 60 fps sur PS4/pro, un jeu plus riche risque d’exclure de facto la PS4 standard, soit que le résultat sera trop moche, soit parce que le framerate sera réduit et que très peu de personne supportera le traitement sans d’atroces maux de tête et une nausée phénoménale.

            Au surplus, il faut considérer que quand on achète une machine c’est aussi pour les mois, voire années qui viennent, et la différence entre les deux machines ne peut que s’accentuer, pas que sur la VR.

            Quand on voit que des jeux comme FF XV ont des problèmes de fluidité assez significatifs sur la PS4 standard d’après les premiers retours, je pense que la PS4 pro a surtout les bons atouts pour devenir une plate-forme idéale pour des jeux fluides en 1080p et ce, sans perturber le marché.

            Il suffit que les développeurs (et Sony) permettent de remplacer le 30 fps constant de la PS4 standard par du 60 fps constant sur la PS4 Pro.

            Si Sony se contente de jouer la carte pseudo4k avec des pis-aller techniques pour faire vaguement illusion en 4k, sans amélioration de la fluidité en 1080p, alors ce nouveau modèle sera très insatisfaisant, et complètement inutile pour l’immense majorité des joueurs qui sont et resteront en 1080p et la console ne vaudra même pas le surcoût, pourtant à priori très raisonnable, de 100€/$.

            On verra les premiers retours, mais je vois bien un truc genre :

            -PS4: norme pseudo 2k (souvent moins), 30fps min.
            -PS4 Pro : norme pseudo 4K, 30 fps min.
            -PS4 Pro : norme 2K, 60 fps stable.

            Ce qui est à la fois bien pour les joueurs, pas trop chiants pour les programmeurs (dès lors qu’ils peuvent laisser tomber le pseudo 4k avec des menus dans cette résolution et des upscales variables sur les autres éléments, ce qui est sans doute plutôt chiant à faire) et qui permettrait de trouver une vraie utilité à ce modèle qui sort trop tôt par rapport au marché 4k émergeant (même si Sony, vendeur d’écran 4k, y voit sans doute une belle synergie).

          • Laurent L

            Ho et j’oubliais, je trouve l’organigramme plutôt bien fichu au fait :)

          • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

            Merci! :)

          • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

            Attention, je dirais que plus de la moitié des jeux sur PS4 sont en 1080p natifs. Oui, à l’époque de la PS3 et de la X360, c’était un grave problème, mais lorsque la PS4 et Xbox One ont été lancées, IGN s’est posé la question, et la PS4 s’en sortait plutôt très bien : http://ca.ign.com/wikis/xbox-one/PS4_vs._Xbox_One_Native_Resolutions_and_Framerates. C’est votre «souvent» qui m’interpelle ici. ;)

            Le PSVR à un taux de rafraîchissement à 120 fps. Mais comme il est question d’alimenter deux moitiés d’un écran 1080p (dans le cas du PSVR, il s’agit d’un seul écran), ça donne quand même un résultat de 960 x 1080 à (peut-être) 120 fps. Nous avons justement reçu notre PSVR aujourd’hui, mais l’embargo m’impose le silence. Par contre, je peux dire que j’ai essayé la PSVR à San Francisco en décembre (http://branchez-vous.com/2015/12/07/playstation-experience-2015/), que j’avais été agréablement surpris, et que l’appareil qui est dans mon salon au moment où j’écris mes lignes est identique en tout point. London Heist, offert avec VR Worlds, est de calibre AAA en terme de graphismes.

            Le problème de fluidité est le même depuis Matusalem : foutez un joueur dans un environnement ouvert mal foutu, et bonjour la sacade! Je n’ai pas eu la chance de voir ce qui affligeait FFXV cela dit. Je crois que Sony exige le même taux de rafraîchissement moyen, souhaité, et peut-être pas verrouillé. Mais je ne pense pas que l’on verra le double sur PS4 Pro en 4K, les développeurs vont plutôt se concentrer sur les textures à mon avis.

            Vous dites que ça ne vaudra pas la peine d’avoir le 2K ou 4K de la PS4 Pro si elle est au même framerate? On est sur la même page. C’est pourquoi j’invite ceux qui possèdent déjà une PS4 à s’abstenir de faire la mise à niveau, même s’ils possèdent un téléviseur 4K. À moins d’y tenir. À moins d’avoir le budget. Et ceux qui ont déjà en tête de passer à la PS4 Pro ne viendront pas consulter cet organigramme pour les convaincre du contraire. ;)