Twitter met la hache dans Vine

C'est la fin…

Liste de tags

Vine a annoncé aujourd’hui que ses services allaient être interrompus de façon définitive au cours des prochains mois.

Si pour le moment, l’application est toujours fonctionnelle et les contenus de ses utilisateurs, toujours accessibles, les jours de Vine sont désormais comptés.

La startup acquise par Twitter en octobre 2012 et dont les services ont officiellement été lancés en janvier 2013 n’a visiblement pas remporté le succès escompté par ses propriétaires. Manifestement, voilà ce dont Anthony Noto, directeur financier de Twitter, parlait lorsqu’il disait vouloir mettre un terme à certaines initiatives.

«Vous et vos Vines êtes chers à nos yeux, et nous allons faire les choses de la bonne façon.»

«Depuis 2013, des millions de personnes se sont tournés vers Vine pour rires de vidéos en boucles et pour voir la créativité s’y déployer. Aujourd’hui, nous partageons la nouvelle que dans les prochains mois, nous mettrons un terme à l’application mobile», a annoncé l’entreprise sur son blogue.

«Rien ne va arriver aux applications, site web ou vos Vines aujourd’hui. Vous et vos Vines êtes chers à nos yeux, et nous allons faire les choses de la bonne façon. Vous serez en mesure d’accéder et de télécharger vos Vines. Nous allons garder le site en ligne parce que nous croyons qu’il est important d’être encore capable de regarder tous les Vines incroyables qui ont été créées. Vous serez avisé avant que nous apportions des modifications à l’application ou au site web.»

L’un des cofondateurs de Vine, Rus Yusupov, a lancé ce message destiné aux entrepreneurs sur Twitter il y a quelques minutes.

Nos yeux se tournent désormais vers une autre initiative susceptible de connaître un sort similaire : Periscope.