Voici comment ILM est parvenu à intégrer Tarkin dans Rogue One

Effets très spéciaux

S’il y a un sujet controversé dont il a été beaucoup question depuis l’arrivée de Rogue One sur grand écran, c’est bien celui de reprendre l’apparence d’un acteur à une certaine époque dans le cadre d’un nouveau film.

À moins d’avoir dormi sous une roche ces dernières semaines, vous savez qu’un important personnage du tout premier Star Wars, le Grand Moff Tarkin interprété par Peter Cushing dans A New Hope, a été «ressuscité» par Industrial Light & Magic le temps de quelques scènes dans Rogue One : A Star Wars Story.

Vous craignez les divulgâcheurs? Si c’est le cas, on se demande sérieusement ce que vous faites ici.

Vous n’avez toujours pas vu le film? Vous craignez les divulgâcheurs? Si c’est le cas, on se demande sérieusement ce que vous faites ici.

L’émission Nightline diffusée hier soir sur les ondes d’ABC a rencontré John Knoll, le directeur de la création d’ILM, pour en apprendre un peu plus sur la façon dont l’équipe a modélisé la tête du défunt acteur, et comment le jeu de Guy Henry – l’interprète du personnage sur le plateau de tournage – a été capté puis jumelé au visage de Cushing.

Il est bien entendu aussi question de la restitution de la jeune Carrie Fisher en princesse Leïa, mais ce segment porte surtout sur le retour de Tarkin, étant donné qu’il occupe beaucoup plus de temps à l’écran.

Paul Giacoppo, superviseur des personnages modélisés, raconte à quel point son équipe était à la fois enthousiaste et terrorisée à l’idée de reproduire un visage par le biais d’effets spéciaux, l’une des tâches les plus difficiles à réaliser avec succès. Certes, on peut critiquer le résultat final. Mais bien que celui-ci ne soit pas parfait, il est drôlement proche de l’être.

  • PinkyPie

    Je ne sais pas, avec tout l’argent qu’ils ont dépensé sur le film, me semble qu’ils auraient pu faire mieux. Il doit bien y avoir quelqu’un qui leur a mentionné que quelque chose clochait après avoir vu les séquences en question.

    Ça ne semblait pas réaliste, je crois que l’éclairage sur la peau n’était pas naturel

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Ça demeure à des années-lumière de ce qui était possible auparavant. Vous semblez suggérer qu’ils sont incompétents ou qu’ils ont passé 10 minutes sur le projet… :/

      • PinkyPie

        Ça devrait être l’une des meilleure équipe au monde pour ce type d’effet. Ils ont dû dépenser beaucoup de resource et d’énergie sur le projet, donc j’ai été surpris du résultat.

        On doit voir la princesse Leia 3 secondes, ils aurait pu l’éditer image par image, la couleur de son visage n’était pas réaliste. Moff Tarkin était mieux réussit selon moi.

        • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

          Le mouvement de la bouche de Leïa m’a déçu, mais pour le reste, j’ai trouvé le résultat époustouflant… tout en sachant bien entendu que nous ne sommes pas encore rendus au point où l’illusion est parfaite. Je vous trouve plutôt sévère.

          • PinkyPie

            Peut-être, je vais revoir ça avec la version numérique lorsqu’elle sera disponible

  • Serge

    Je crois qu’on est rendu à un moment où l’illusion est presque parfaite…. tant que les personnages n’ouvrent pas la bouche. Selon moi c’est là où le bas blesse le plus. On dirait que les mouvement des lèvres n’ont pas su évoluer au fils des ans. Comme si les logiciels d’animation ne savaient pas encore comment faire bouger les muscles comme il faut dans un visage. Comme s’ils n’étaient pas encore capable de faire interagir tous les muscles en même temps. Mais sinon j’ai vraiment apprécié, et honnêtement, je fais parti du groupe de personnes qui est enchanté de voir une représentation originale de l’acteur plutôt qu’un remplaçant. Cela ajoute une bonne continuité à la « pluri-trilogie ».. hihihi.

    Par contre, je laisserais cela aux personnes décédées et aux personnes ayant le consentement des acteurs. Il doit y avoir une limite à faire des acteurs en CGI. Il n’est pas difficile d’entrevoir dans 15-20 ans que si un acteur quitte une série télé en mauvais terme, que les producteurs décide d’en faire une version digitale sans sa permission… surtout avec ce que Adobe a sorti récemment (un logiciel qui permet de faire dire n’importe quoi à n’importe qui avec une simulation de sa propre voix).

    C’Est drôle, j’ai écouté mission impossible 3 dans le temps des fêtes avec Tom Cruise. à un certain moment donné, pour personnifier un autre personnage, il le force à lire un texte pour acquérir assez de données pour être en mesure d’imiter sa voix. J’imagine un film où tout ce que l’on a besoin des acteurs, c’Est de lire un texte et ensuite on photoshop ce que l’on veut sur le filtre audio pour faire dire n’importe quoi à une version digitale de lui même. 15 minutes de job pour l’acteur pour un film de 3hre qui aurait pu prendre des mois et des mois de tournage.