Le PDG de Sony évoque une suite au PlayStation VR

Pas de panique

Alors que Sony a affirmé à plusieurs reprises qu’elle n’avait pas l’intention d’améliorer son casque de réalité virtuelle, Kaz Hirai est manifestement conscient qu’il est possible de faire mieux.

C’est en effet ce qu’à déclaré le grand patron de Sony lors d’une entrevue avec le quotidien Daily Star, quelques minutes après sa conférence présentée dans le cadre du CES 2017. L’article original aurait d’ailleurs changé depuis sa parution selon International Business Times, Sony lui ayant demandé à ce que certaines citations rapportées soient remises dans leur contexte.

«Nous ne voulons pas dire qu’il est plus léger, plus blanc, ou peu importe, et qu’il coûtera trois fois plus cher. Ça n’arrivera pas.»

Alors que le PlayStation VR connaît «un excellent début» selon Kaz Hirai, qui s’est toutefois gardé de révéler des chiffres de ventes, il va de soi que le casque sera amené à évoluer au fil du temps. «PlayStation est une entreprise qui sait créer des itérations et faire évoluer tous ses produits», a-t-il affirmé.

Mais lorsque l’on regarde le nombre de câbles et le matériel que l’on doit connecter à la PlayStation 4 afin de profiter du casque, le PDG semble être conscient de l’encombrement imposé. «Je dirais que, d’un point de vue général, il y a de la place pour des améliorations là où ça a du sens», a répondu Hirai, avant d’ajouter que «les améliorations doivent être équilibrées en gardant aussi en tête le prix demandé, puisque c’est un produit destiné aux joueurs et que nous ne voulons pas dire qu’il est plus léger, plus blanc, ou peu importe, et qu’il coûtera trois fois plus cher. Ça n’arrivera pas.»

Bien entendu, il n’a nullement été question d’un échéancier ou d’une date de sortie pour un éventuel PlayStation VR 2. Il est également intéressant de noter qu’il n’a pas été question d’amélioration technologique plus concrète, comme l’intégration d’un écran avec une définition supérieure ou l’ajout de capteurs pour une capture de mouvements plus précise.

psvr

Si le marché des casques de réalité virtuelle semble bien se porter pour le moment, il demeure un phénomène plutôt marginal. Selon les estimations de la firme SuperData, le PlayStation VR aurait trouvé preneurs chez moins de 750 000 utilisateurs, tandis que le HTC Vive et l’Oculus Rift se partageraient respectivement 450 000 et 355 000 utilisateurs.

Reste à voir maintenant si les parts de marché du PlayStation VR augmenteront de manière significative après la sortie de Resident Evil 7, dont le mode de réalité virtuelle sera exclusif au casque de Sony pour une période de 12 mois.

  • sylvain tremblay

    modèle sans fil

  • Jean-Gilles Roy

    Sony étaient en avance il y a quelques années quand il avaient mis en marché le casque hmz pour les films et jeux en 3D, 2 écrans Oled, superbe qualité. Je croyais que le PS VR serait un remplacement après avoir lu qu’on peut brancher une xBox, un PC ou n’importe source hdmi à condition que le cable usb soit branché sur une console Sony. Ça fonctionne, mais quelle déception pour la qualité et la résolution. Je dois me trouver une caméra Playstation requise pour l’utiliser avec la Ps4 et ne suis pas convaincu que je le garderai

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      J’ai eu l’occasion d’essayer le HMZ-T3W au CES il y a quelques années, et franchement, la taille du champ de vision n’avait rien à voir à ce qu’offrait l’Oculus Rift ou le PSVR d’aujourd’hui. C’est vraiment un casque conçu pour simuler l’impression d’être devant un écran géant, et non à l’intérieur d’un monde virtuel.

      En fait, le HMZ-T3W utilise deux écrans 720p, alors que le PSVR n’a qu’un seul écran 1080p : la définition du PSVR est donc supérieure en hauteur, mais inférieure en largeur (1920 / 2 = 960 vs 1280 pour le HMZ). Lorsqu’on fait le calcul du nombre de pixels par œil, le PSVR atteint 1 036 800 pixels, alors que le HMZ affiche 921 600 pixels. Mathématiquement, l’expérience du PSVR devrait alors paraître supérieure. Reste à savoir maintenant si le type de contenu avec lequel vous avez fait la comparaison était équivalent.

      Oui, le PSVR fonctionne avec une Xbox One ou un PC. Le gros hic, c’est qu’il faut tout de même une PS4 pour activer le casque. C’est vraiment pas simple comme installation. À la défense de Sony, le PSVR à tout de même le mot PlayStation dans son nom, tandis que la gamme HMZ a été conçue comme des produits Sony pouvant fonctionner avec une panoplie d’appareils HDMI.

      • Jean-Gilles Roy

        Bonjour, j’admets faire la comparaison avec le hmz-t2, vous expliquez très bien 2 écrans Oled avec 720p donc moins de pixels. J’admets aussi préférer la résolution moniteur à celle de la TV et du PC vs la Ps4. J’admets ne pas avoir pu faire l’expérience du casque sur la Ps4, il me manquait la caméra que j’ai pu commander ce matin

        Je vais être plus positif en disant que j’ai quand même pu brancher le casque sur la PS TV et me brancher à distance sur la PS4 et pouvoir jouer un jeu de la Ps4 de cette façon. Je pouvais comparer l’affichage sur moniteur et sur casque. La Ps4 s’affichait très bien sur moniteur malgré cette connexion. Sur casque plus de pixels comme si on es près d’une grosse TV. Je suis impressionné que l’immense écran du casque reste fixe même si on bouge la tête de haut en bas et de chaque coté et perds la vue de l’écran si on se tourne de coté. J’ai commandé le PSVR en souhaitant avoir la même qualité d’affichage que le hmz, sachant que justement le champ de vision est nettement amélioré et la grandeur d’écran. Je me faisais trop d’attentes sur l’affichage du pc, ça peut changer puisque certains usagers ont déjà trouvé le moyen de jouer des jeux VR de Steam avec le PSVR

        Le branchement d’une autre source hdmi est plus simple que ce que certains préconisent sur Youtube en faisant un  »pont » avec cable hdmi. Oui il faut que le cable usb soir branché sur console Sony, pas de cable sur sortie hdmi pour TV. Encore plus simple avec PS TV . L’autre source (PC ou xBox) est branchée dans l’entrée hdmi (sur processeur) qui viens de la Ps4, on démarre la console, ensuite la casque qui se mets en mode  »cinema » pour afficher l’autre source hdmi, c’est tout

        Le PSVR a l’attrait d’être moins exigeant que les autres vu affichage HD vs UHD. Peu importe le casque, un écran si près de yeux, on doit s’attendre à plus de pixels en augmentant la résolution et la taille de l’écran. J’ai hâte de voir la suite pour ceux qui l’utilisent sur PC, certains ont aussi trouvé la façon d’activer les mouvements pour visionner des vidéos 360′ de Youtube sur PC…. À suivre…

        • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

          Je viens de découvrir Trinus PSVR. J’avoue que ce logiciel était passé sous mon radar. Intéressant…

          • Jean-Gilles Roy

            C’est justement celui qui permets de jouer jeux VR de Steam, par contre on avise de ne pas mettre à jour le micrologiciel ce qui s’est fait quand j’ai branché le casque sur Ps4, ça va peut être s’ajuster plus tard… Autres découvertes, j’ai démarré un pc qui roule sur Linux Mint, branché le cable hdmi sur entrée du processeur du casque, démarré la PS TV et ensuite le casque qui pouvait me servir de moniteur pour Linux, essayé Netflix et Youtube pour réaliser qu’en mode  »cinema » l’écran du casque est beaucoup plus grand qu’en mode jeu. Refait branchement sur pc Windows de la même façon mais cette fois je pouvais apprécier qu’en baissant la tête, je voyais mieux les coins du bas, ce qui me frustrait à mon premier essais. Je vais me servir du PSVR pour jeux sur PC, même sans VR, l’immersion est meilleure mais pour visionner un film, je préférerais mon ancien hmz

          • Jean-Gilles Roy

            Le PC Linux l’avait identifié comme une tablette Sony 7 » Ça expliquerait l’affreuse résolution que j’ai essayé d’améliorer de toutes les façons sur pc, on peut même pas jouer à un  »shooter » . Sur Amazon, 12 à vendre donc 5 usagées, ça dis tout