Facebook déploie un outil d’entraide en cas de catastrophe

Contrôle de sécurité

La fonction Contrôle de sécurité de Facebook gagne aujourd’hui une nouvelle option permettant aux utilisateurs de prêter main-forte en temps de crise.

Lancée en 2014 sous le nom Contrôle d’absence de danger, la fonction Contrôle de sécurité (ou Safety Check) est un système de notification qui permet aux utilisateurs de Facebook de rassurer leurs proches en signalant qu’ils sont hors de danger lorsqu’un événement extraordinaire susceptible de les affecter survient.

Les victimes de ces tragédies pourront dorénavant compter sur l’appui de leur proche. En effet, Facebook a annoncé aujourd’hui que l’outil Community Help dévoilé en novembre dernier allait désormais permettre à ses utilisateurs de trouver ou d’offrir de l’aide en temps de crise – que ce soit de la nourriture, de l’eau, un abri, un moyen de transport, ou des articles pour bébé.

«Nous mettrons d’abord l’outil Community Help à la disposition des utilisateurs lors de désastres naturels et accidentels, comme un tremblement de terre ou l’incendie d’un bâtiment», a précisé Naomi Gleit, vice-présidente responsable du bien commun de Facebook. «L’outil sera d’abord déployé aux États-Unis, au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Inde et en Arabie saoudite pour les deux premières semaines. À mesure que nous en apprendrons davantage sur la façon dont les gens utilisent le produit, nous allons l’améliorer et déployer son accès à l’ensemble des pays et pour tous types d’incidents.»

À la fois un forum de discussion publique et un outil permettant de mettre en relation deux utilisateurs par le biais de la messagerie privée, Community Help ne sera accessible que lorsque la fonction Contrôle de sécurité est active. Pour se faire, Facebook a établi des partenariats avec des agences mondiales de signalement de crise, dont NC4 et iJET International, qui ont le mandat d’alerter le réseau social lorsqu’un événement extraordinaire survient.

L'outil Community Help en action.

L’outil Community Help en action.

«Nous croyons que la communauté peut nous apprendre de nouvelles façons d’utiliser notre plateforme», a ajouté Gleit. «C’est en observant des utilisateurs employer Facebook pour dire à leurs amis et leur famille qu’ils étaient en sécurité après une tragédie que nous avons eu l’idée en 2014 de lancer Safety Check pour faciliter ce type de comportement. Depuis, Safety Check a été activé des centaines de fois, mais nous savons que nous pouvons faire plus pour donner le moyen à la communauté de s’entraider.»

  • Gumby

    Ce serait bien que ce soit lié à la Sécurité Publique, autant municipale / provinciale / fédérale, avec mises à jour rapide des informations disponibles sur l’évènement, et que ce soit lié aux autres réseaux sociaux. C’est un pas en avant tout de même; J’aime.