PewDiePie brise le silence

Controverse

Felix Kjellberg, alias PewDiePie, a pour la première fois pris la parole depuis la fin de sa relation avec Disney et l’annulation de sa série Scare PewDiePie.

Le célèbre YouTuber de 53 millions d’abonnés a partagé une vidéo cet après-midi dans laquelle il a tenu à s’excuser concernant les propos offensants qu’il a diffusés dans le cadre de sa controversée vidéo du 11 janvier dernier :

LIRE ÉGALEMENT : Disney coupe ses liens avec PewDiePie

«Je souhaite d’abord aborder le plus gros problème, que je crois être la vidéo des gars tenant la banderole. Je suis sûr que vous l’avez vu, elle était partout. Beaucoup de gens ont aimé la vidéo, et beaucoup de gens ne l’ont pas aimé. Et c’est presque comme si deux générations de personnes se disputaient à savoir si c’était acceptable ou non.»

«Je suis désolé pour les mots que j’ai utilisés, car je sais qu’ils ont offensé des gens […] J’avoue que la blague elle-même est allée trop loin.»

«Mais indépendamment de cela, je veux réitérer que mon intention était simplement de montrer à quel point le site est stupide, et jusqu’où vous pouvez pousser la limite en payant 5$. Je suis désolé pour les mots que j’ai utilisés, car je sais qu’ils ont offensé des gens.»

«J’avoue que la blague elle-même est allée trop loin. Je crois fermement qu’il est possible de plaisanter à propos de n’importe quoi, mais je crois aussi qu’il y a une bonne façon et une pire façon de rire de certaines choses. J’aime pousser les limites, mais je me considère comme un humoriste amateur, et j’ai manifestement fait des erreurs du même genre par le passé. Cela a toujours été une expérience enrichissante pour moi, et c’est quelque chose que j’ai appris à vraiment apprécier au fil du temps. Je crois qu’il en sera autant de toute cette affaire, et c’est quelque chose que je vais garder à l’esprit à l’avenir.»

Le Wall Street Journal en ligne de mire

Kjellberg n’a toutefois pu s’empêcher de critiquer plutôt maladroitement les médias en général, et le Wall Street Journal en particulier, pour avoir profité de leurs tribunes afin de jeter la lumière sur certaines de ses blagues, prises hors contexte.

«Ainsi, le Wall Street Journal, un respectable média d’information très connu, a rapporté que j’avais, au cours de 6 derniers mois, partagé 9 vidéos qui contenaient de la messagerie antisémite

«Ils n’ont pas appelé ça des blagues. Ils ont appelé ça des publications», dit-il, à propos de l’article du WSJ. «Alors que je soulignais le fait que les médias prenaient ce que je disais pour le mettre hors contexte, ils ont pris [un extrait de cette vidéo], et l’ont mis hors contexte pour l’utiliser contre moi et me présenter comme un nazi.»

Montage vidéo du Wall Street Journal.

Parmi les exemples utilisés hors contexte par le quotidien économique (ci-dessus), on retrouve notamment un extrait où PewDiePie compare le programme YouTube Heroes à celui d’un régime nazi (tiré de la vidéo ci-bas), interprétant le rôle d’une personne souscrite au programme qui savoure le nouveau pouvoir de sa position de modérateur en regardant un discours d’Hitler.

La vidéo de PewDiePie (et son contexte).

«Qu’ai-je fait pour mériter cela? J’ai fait des blagues que les gens n’ont pas aimées. Si les gens n’apprécient pas mes blagues, je respecte totalement cela. Je comprends parfaitement cela. Je reconnais que je suis allé trop loin, et c’est quelque chose que je vais certainement garder à l’esprit à l’avenir.»

Selon Kjellberg, c’est avec cet article sensationnaliste que le WSJ a essentiellement forcé les plus importantes marques avec lesquelles il travaillait, Disney et YouTube, à rompre leurs liens avec lui. Il précise toutefois qu’il comprend la position dans laquelle se sont retrouvés ses anciens partenaires, et a précisé qu’il était parfaitement conscient qu’il n’était pas au-dessus des conséquences de ses blagues – contrairement à ce que d’autres ont laissé entendre à son sujet, dont notamment Polygon.

«Mais la réaction et l’indignation [face à cette affaire] ont été ni plus ni moins que de la folie. Des gens ont célébré le fait que mon émission ait été annulée, un projet sur lequel littéralement 100 personnes ont travaillé. Est-ce juste? Cela vaut-il la peine de célébrer pour certaines blagues avec lesquelles vous étiez en désaccord?»

PewDiePie croit d’ailleurs que l’attention que lui ont prêtée le Wall Street Journal et d’autres médias a permis aux groupes de haines de vaquer à leurs occupations en passant essentiellement inaperçu.

«Je suis encore là. Je fais encore des vidéos. Meilleure chance la prochaine fois Wall Street Journal», a-t-il conclu, avant de traiter le quotidien de fornicateur maternel.

  • http://Rhialto.com/ Rhialto

    Bah, il fait tout de même au dessus de 30000$ à chacun des 365 jours de l’année. J’espère qu’il arrive tout de même à dormir tranquille malgré les annulations.

  • Matheus

    « Kjellberg n’a toutefois pu s’empêcher de critiquer plutôt maladroitement les médias en général »

    Maladroitement? Vous vous basez sur quoi pour dire cela? Il explique parfaitement dans quel merde vous êtes en train de vous mettre. Vous perpétuez un monde du « politically correct » et vous démonisez toute blague ou commentaire que vous jugez déplacer. Comment est-ce que les gens vont se sentir à être réprimer de la sorte? Qu’est-ce qu’il se passe lorsqu’une large partie de la population se sent réprimée et qu’elle ne sent plus qu’elle a le droit de parole? Elle se révolte. Elle se révolte en votant oui au Brexit et elle se révolte en votant Donald Trump.

    En vous attaquant de la sorte au nouveau média, la nouvelle génération risque aussi de se révolter. Et c’est vous, les médias traditionnels, qui êtes dans le collimateur.

    Je vous comprends d’avoir peur.

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Connaissez-vous notre média? Avez-vous lu les articles que nous avons faits au sujet de PewDiePie? Car en comparaison avec ce que l’on peut lire ailleurs (WSJ, The Verge, Polygon, Gizmodo et cie), où l’on n’hésite pas à le condamner, nous avons expliqué en détail le contexte de la vidéo controversé, et l’objectif derrière sa démarche (montrer à quel point le concept de Fiverr, comparable à de la prostitution, est absurde).

      Cela étant dit, alors que Pewds a annoncé au tout début de sa vidéo qu’il allait exceptionnellement être sérieux et faire comme s’il prenait la parole publiquement, il a dérapé de cette ligne directrice en consacrant la majorité de sa vidéo à critiquer les médias, jusqu’à prendre soin de sucer son doigt d’honneur à l’attention du Wall Street Journal. C’est dommage, car on devine que ses détracteurs vont concentrer leur attention sur ces écarts de conduite, plutôt que sur les excuses sincères livrées aujourd’hui.

      Alors oui, c’était maladroit. C’est pas la fin du monde pour autant.

      • Lucie

        Il n’a pas « critiqué » les médias. Il a décrit avec précision ce que WSJ faisait, à savoir prendre hors de leur contexte des séquences pour leur donner un autre sens, y compris des séquences d’une vidéo dénonçant que les médias prennent des séquences hors contexte pour leur donner un autre sens.

        Est-ce que les médias attaquent les acteurs qui jouent des nazis ou des pédophiles, ou en général des acteurs qui jouent un rôle amoral, etc .. dans les films ? (à part en Corée du Nord ou en Arabie Saoudite)

        • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

          Oui, il a critiqué les médias. Il a «mis en relief les qualités et les défauts» des médias (telle est la définition du mot), en décrivant avec précision la façon dont le WSJ a utilisé des extrait de son matériel hors contexte.

      • MSK

        Est-ce réellement maladroit, ou est-ce tout simplement un pied de nez? Ou encore, est-ce un appât pour qu’on reprenne encore une fois ses trucs hors contexte, question de bien reconduire son point?

        Là où tu vois de la maladresse, je vois un geste calculé.

        • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

          PewDiePie est brillant (je suis sérieux), mais je ne crois en rien que ce geste était calculé. Il a simplement été fidèle à lui-même, possiblement pour rassurer (inconsciemment) ses adeptes qui apprécient son authenticité.

          • MSK

            On parle de PewDiePie ici. Crois-tu réellement qu’il n’a pas de quoi en tête avec sa provocation? Il n’en est pas à sa première controverse.

          • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

            Il ne faut pas non plus s’imaginer que tout est calculé. De toute façon, une semaine plus tard, les médias détracteurs ont continué à l’attaquer sur plusieurs fronts, mais pas tant sur son doigt d’honneur.

          • MSK

            Rendu là, ça semble être une question de perception. Perso, je ne crois pas qu’il a fait ça pour rien. J’suis partant pour « agree to disagree ». :)

          • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle
    • Sam

      Je trouve ça un peu dommage que l’on prenne une ligne de l’article de M.LaSalle pour ensuite le mettre dans le même panier que tout les «médias».

      S’il y a bien un site qui comprend les nouveaux média et qui peut donner un regard juste sur ce genre de nouvelles, c’est un site comme Branchez-vous. Formuler une critique des propos de PewDiePie comme l’a fait M.LaSalle est loin d’être une «démonisation» ou une «réprimande» et de dire que cela va mener à une révolte c’est un peu l’argument de la pente descendante.

      Je suis généralement assez silencieux en ce qui concerne les commentaires d’opinions , mais je peux pas me permettre de laisser passer ce genre d’attaque gratuite.

  • Gumby

    Prendre des citations hors contexte afin de faire passer un individu (vedette, animateur, politicien, sportif, …) pour ce qu’il n’est pas, c’est devenu une spécialité de la «mass media».

    Tout ça pour générer le plus possible de clics sur leur pages.

    C’est de la désinformation pour moi, et c’est pourquoi je lis de moins en moins ces «mass media». Le travail journalistique neutre et rigoureuse, ça coûte trop cher aujourd’hui. Allons vers la facilité payante…

    Je comprend que la tarte de revenus publicitaire est beaucoup moins grande aujourd’hui et que pour survivre il faut tenter d’apporter le plus de clics possible, mais ceux qui vont trop tirer sur l’élastique; Ça va leur péter au visage.

  • LD

    « Kjellberg n’a toutefois pu s’empêcher de critiquer plutôt maladroitement les médias en général ».
    Encore un article avec un parti prix ? Certes pour une fois le contexte a été partiellement expliqué, mais en partie seulement, bien que je consède que ca puisse etre dur d’impliquer tous les enjeux en un article. Disons que, mise a part cette erreur, cet article depasse de loin les autres qu’on a pu lire ces derniers jours….
    Cependant, cette video était vraiment excellente, je ne vois vraiment pas où était le « maladroitement ». Elle mettait en evidence tous les problèmes de cette polémique. Le fait que son action sur Fiverr soit allée trop loin ou pas n’est plus vraiment la question. Le WSJ a écrit un article complètement diffamatoire portant totalement atteinte a son image, en particulier pour quelqu’un lisant cet article et ne connait pas pewdiepie et les principes de sa chaine youtube et son humour. La chose qu’il a bien fait d’expliquer et qui est la plus choquante selon moi est la facon dont le WSJ a appelé ca « DES POSTS » et non de l’humour ou de l’ironie ou peu importe
    La ce trouve la différence fondamentale. Entre quelqu’un qui poste sur twitter « Mort aux juifs » dans une idée de haine et quelqu’un qui donne ce message pour tester les limites de ce que les autres sont prets a faire pour 5 dollars en précisant que ce n’est pas une incitation a la haine et basé sur un humour particulier. Et 9 videos antisémites ? Pour cette partie, je ne saurais mieux l’expliquer que lui…
    De plus, certes la video parle bcp des médias, mais c’est maintenant le principal problème dans cette affaire selon moi. LE CONTEXTE A DE L’IMPORTANCE ! Pour avoir lu l’article WSJ avant la parution de la video de pewds d’hier, je me souviens avoir été révoltée par la facon ou ils arrangaient les images et les faits pour les faire correspondre a une image raciste grace a un titre bien clickbait. Est-ce que quelqu’un connaissant un minimum pewdiepie peut trouver une once de racisme en lui ? J’en serais bien étonnée…. Les gens lisent le titre: « omg il a dit mort aux juifs, c’est un mec horrible » et voila. Comme il l’a dit dans des précédentes videos (« Am i racist »), il a la chance de pouvoir s’expliquer et d’avoir une communauté derrière lui, et heureusement car de nos jours, peu importe la vérité, un titre accrocheur est ce qui compte hein ?
    Il devrait meme les poursuivre pour diffamation selon moi, meme si ce genre de procès est difficile a gagner

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Oui, expliquer le contexte n’est pas toujours évident, et j’aime croire que notre média s’efforce à le faire. En ce qui concerne particulièrement cette affaire, voir nos autres articles sur la rupture de Disney et l’annulation de Scare PewDiePie – http://branchez-vous.com/2017/02/13/disney-coupe-ses-liens-avec-pewdiepie/ et http://branchez-vous.com/2017/02/14/youtube-annule-scare-pewdiepie-suite-son-stunt-juge-antisemite/ – pour encore plus de contexte. Il faut toutefois ne pas perdre de vue que certains médias n’avaient plus accès à la vidéo au moment où la nouvelle est tombée, alors il pouvait être difficile pour eux d’expliquer les circonstances qui ont amené d’abord Disney et ensuite YouTube à rendre leurs décisions. Pour ma part, j’étais déjà un fidèle abonné à PewDiePie, ce qui explique comment j’ai pu facilement mettre en contexte ces nouvelles.

      Maintenant, en ce qui concerne la maladresse de PewDiePie ici, comme j’ai expliqué à Matheus un peu plus haut dans les commentaires, Pewds n’a pas respecté ce qu’il avait lui-même dit au tout début de la vidéo : qu’il allait s’exprimer comme s’il prenait la parole publiquement. Ses excuses étaient sincères et complètes, mais son discours s’est lentement transformé pour faire place à une attaque contre les médias, jusqu’à embrasser un doigt d’honneur dirigé au WSJ (sans parler de l’insulte qui l’accompagnait). Il aurait pu simplement ne pas préciser que cette vidéo allait être différente des autres, puisqu’au montage, il a bien dû réaliser (ou Brad / Michael) qu’elle ne l’était pas. C’est dommage, car même si son point de vue est justifié, c’est exactement ce dont ses détracteurs avaient besoin pour ignorer le cœur de la vidéo : ses excuses.

      • LD

        oui, je suis également pewdiepie depuis plusieurs années tous les jours, une fidele bro, donc je connaissais parfaitement le contexte, ce qui a accentué ma révolte face aux gens qui écrivaient des articles sans rien connaitre au sujet dans le seul but de le discréditer de toute evidence.
        D’accord, il n’est pas resté aussi neutre que le début de la video l’annonçait, mais le connaissant, c’était probable. Et dur de rester neutre sur un sujet qui le touche personnellement. Il peut sembler etre devenu insensible a son audience et son image au fil des années, mais en regardant de plus près on voit qu’il se soucis encore, plus qu’il ne le montre. On l’a attaqué et il a eu raison de ne pas se laisser faire. Les excuses ont été entendues je pense, mais la video comme il l’a précisé ne portait plus vraiment sur le fait qu’il était soit disant antisémite (« regardless of that » plusieurs fois répété) mais plutot sur le problème des medias arrangeant l’histoire pour en créer une nouvelle. Et les conséquences ont été énormes pour lui, chose a propos de laquelle il ne s’est pas plaint, il assume les conséquences de son attitude
        Cette video n’etait alors pas seulement destinée aux excuses mais aux raisons précédemment expliquées. je ne suis alors toujours pas d’accord avec le « maladroitement ». Mais peu importe, chacun interprète comme il veut je suppose, je vois votre point de vue, mais la facon dont il a réagit était fidèle a lui meme et parfaitement appropriée pour moi.
        En tout cas, ca a fait plaisir de voir cette enorme communauté derriere lui pour le soutenir.
        bref, bon article dans l’ensemble, je passerai sur ce site de news de temps en temps qui m’a l’air bien au dessus des autres… (meme si ce n’est pas très dur haha ;))
        bonne continuation

      • MSK

        En parallèle à mon commentaire précédent, je crois que cela soulève une question sur les intentions de Poods: voulait-il s’excuser, et surtout, auprès de QUI voulait-il s’excuser?

        Je crois qu’il a voulu adresser ses excuses auprès des gens qu’il a pu offusquer, mais certainement pas auprès de WSJ. Le reste du vidéo en fait clairement état, comme nous le savons.

        Et s’il faut qu’on souligne toutes les fois où une entité a dérogé de sa ligne directrice dans une publication, nous n’aurions pas fini de pointer les « maladresses » de sitôt.

        Ceci dit, je me demande pourquoi en faire un plat? Et surtout, et là il faut faire attention à la question, en quoi cela invalide le point qu’il tente de faire? Ces questions-là ne sont pas uniquement adressées à toi, Laurent, mais tout autant à ton lectorat. Je ne parle pas ici du fait que les médias vont se pitcher sur son pied de nez et se concentrer uniquement là-dessus; je parle d’un point de vue de débat. Cette bévue ne change en rien l’essence de son message, qui est que le WSJ s’est servi de cette situation pour passer à la banque et double-dipper.

        tl;dr: question de perception.

  • bri

    Financement-prêt-crédit

    Vous qui avez besoin d’un crédit commercial, d’un crédit immobilier,
    d’un crédit de consommation ou autre veuillez me contacter. Je fais
    partie d’une organisation de finance en France qui offre de crédit à
    toute personne qui se sent dans le besoin du crédit ( prêt ), notre
    taux d’intérêt est de 2,5%.
    Mon mail; bripilotta@gmail.com

  • MSK

    Parce qu’on sait que c’est ignoble de s’abonner à ce nain de jardin qu’est Keemstar.
    For real, tho. :P

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      ARKE…

  • MSK

    La source est loin d’être aussi réputée qu’un paquet de grand noms de l’information, mais tout de même. Donc on en prend, et on en laisse, bien entendu.

    Still, on voit bien chez les autres ce qu’on refuse de voir en nous.

    https://ageofshitlords.com/journalist-who-accused-pewdiepie-of-anti-semitism-tweeted-a-holocaust-joke/