Xbox One : de nouvelles restrictions sur la revente de jeux

Xbox

Une semaine avant le plus important rendez-vous de l’industrie du jeu vidéo, l’Electronic Entertainment Expo (E3), Microsoft a révélé de nouvelles informations à propos de sa prochaine console, la Xbox One.

Malheureusement pour les consommateurs, il s’agit essentiellement d’un lot de mauvaises nouvelles.

Premièrement, les jeux de la Xbox One devront être validés toutes les 24 heures par les serveurs de Microsoft avant de pouvoir fonctionner. Par conséquent, les personnes qui se retrouvent dans un contexte où l’accès à Internet est inexistant ne pourront utiliser la nouvelle console pour sa vocation première : y jouer à des jeux.

Les éditeurs auront également un droit de regard concernant la revente de jeux usagés. Il sera impossible de vendre un jeu à un étranger sans le consentement de son éditeur. Dans un contexte où la majorité des éditeurs luttent contre ce type de marché, qui fait perdre selon eux des milliards à l’industrie, cette nouvelle est inquiétante pour le consommateur.

Par contre, il sera possible de transférer un jeu à un nouveau propriétaire une seule fois, pourvu que le destinataire soit inscrit sur votre liste d’amis Xbox One depuis au moins 30 jours. Ce transfert est lui aussi assujetti à la volonté de l’éditeur.

Finalement, un maximum de 10 membres d’une famille pourront avoir accès à une collection commune de jeux. Cependant, il n’est pas clair ce que Microsoft entend par famille : est-ce des personnes qui partagent le même nom, la même adresse ou la même carte de crédit? On peut s’attendre à ce que le fabricant règle le flou entourant cette définition sous peu.