Dell souhaite produire un ordinateur vestimentaire

Tendances

Le fabricant informatique, qui voit ses parts de marché diminuer avec le succès des téléphones intelligents et des tablettes tactiles, explore la possibilité de rivaliser avec Google et Apple sur un nouveau terrain.

L’ordinateur vestimentaire (de l’anglais «wearable computer») est un concept dont la popularité est relativement nouvelle et qui désigne un gadget ou accessoire intelligent que l’on porte au visage ou au poignet. Des milliers de Google Glass sont présentement à l’essai aux États-Unis, et une rumeur persiste à l’effet qu’Apple serait sur le point de dévoiler une montre intelligente, un marché déjà exploité par Pebble et Sony.

Sam Burd, le vice-président de la division PC de Dell a affirmé au quotidien britannique The Guardian que sa compagnie explorait les idées sur ce terrain. «Il existe des défis par rapport au coût, et comment faire en sorte que l’expérience soit vraiment bonne. Mais ce qui est intéressant, c’est que les ordinateurs deviennent de plus en plus petits. Avoir une montre au poignet – c’est une idée plutôt intéressante, plutôt séduisante.»

Les revenus de Dell liés à la vente d’ordinateurs ont diminué de 9% au dernier trimestre par rapport à la même période l’an dernier. La compagnie se retrouve désormais au troisième rang, derrière Lenovo en deuxième position et HP en tête des plus importants fabricants informatique au monde.

Du côté des tablettes, bien que Burd soit enthousiaste lorsqu’il parle de la vente de XPS-10 et de Latitude 10, des produits propulsés par Windows RT et Windows 8, il souligne que le taux d’adoption par le marché des affaires d’un nouveau système d’exploitation est lent à progresser.

Devant la menace de voir son action dégringoler au cours des prochains mois, le fondateur Michael Dell se prépare à racheter 24,4 milliards des actifs de Dell afin de privatiser l’entreprise.