Kodak ne travaille pas sur un téléphone Instamatic

Canulars

Liste de tags

Avec le succès que connaît Instagram, il n’est pas étonnant d’imaginer que la compagnie ayant inspiré la populaire application cherche un moyen de capitaliser sur cette nouvelle tendance.

Seulement le concept du Instamatic 2014 proposé par un site qui n’est pas hébergé sur les serveurs de Kodak, laisse croire qu’il s’agit plutôt d’un canular. Le nom de domaine du site en question appartient à un certain Martin Hasek, résidant de Prague en République tchèque. De plus, il n’existe aucun hyperlien menant ou provenant du site officiel de l’entreprise américaine, dont le nom est pour certains synonyme d’appareil photo.

Néamoins, le concept est intéressant. Reprenant le design de la gamme d’appareils Instamatic de Kodak, des caméras bon marché populaires dans les années 60 et 70, le Instamatic 2014 se présente sous l’aspect d’un téléphone Android dont le dos s’apparente à un appareil photo rétro. Puisque des vétérans de l’industrie (Fujifilm, Leica et Pentax) offrent aujourd’hui des appareils numériques à l’apparence nostalgique, l’idée de mettre en marché un téléphone du genre n’est pas tout à fait farfelue.

Du point de vue de ses caractéristiques techniques, le téléphone de base serait muni d’une caméra de 14 mégapixels combinée à un objectif Pixpro Aspheric Zoom Lens (que l’on retrouve sur les plus récents appareils de Kodak), d’un écran tactile de 4 pouces et la possibilité de filmer en 720p. Une série de filtres seraient accessibles lors de la capture photo et vidéo.

Le site ne mentionne aucun processeur. Sans compter que le modèle de base n’aurait que 512 Mo d’espace de stockage, ce qui est absurde pour un téléphone intelligent en 2013.