All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Phonebloks, un téléphone plus écologique (MAJ)

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Lassé de devoir changer de téléphone annuellement afin de profiter des plus récentes innovations technologiques? Ce concept saura vous plaire…

Un téléphone intelligent de votre conception. Telle était la promesse du Moto X, le plus récent produit lancé par Motorola, qui s’est avéré être un appareil Android légèrement personnalisable au niveau de son apparence physique pour les résidants des États-Unis exclusivement.

Depuis hier, un nouveau concept proposé par le biais d’une vidéo sur YouTube est plus fidèle à cette proposition initiale. Le Phonebloks invite les utilisateurs à assembler un téléphone correspondant à leurs besoins, de la même façon qu’on peut assembler un ordinateur de bureau : vous choisissez un processeur, l’espace de stockage, les périphériques, etc. Le tout est offert en blocs de tailles standards pouvant s’attacher à une matrice de base à la manière des briques Lego.

L’idée est plutôt optimiste : espérer que ce concept devienne la norme de l’industrie, permettant ainsi de réduire l’empreinte écologique que laisse les nombreux appareils que l’on remplace annuellement. Par le fait même, mettre à jour les caractéristiques techniques de votre appareil serait moins coûteux, puisque vous n’auriez qu’à remplacer un module au lieu de changer complètement de téléphone.

Cependant, les connecteurs rudimentaires proposés par Dave Hakkens, l’auteur du concept d’origine néerlandaise, semblent inadéquats pour faire en sorte que le Phonebloks devienne une réalité. Sans compter que pour que ce projet se concrétise, une majorité de constructeurs devra s’entendre sur une plateforme commune. Bien qu’Android ait prouvé que l’industrie de la mobilité est en mesure de le faire d’un point de vue logiciel, en faire autant d’un point de vue matériel ne sera pas une sinécure.

Vous aimez l’idée? Hakkens vous invite à le faire savoir par l’entremise de Thunderclap, un service visant à rassembler un maximum de partisans d’un projet afin d’inonder les réseaux sociaux d’un message commun transmis de façon automatique à une date fixe.

Après seulement une journée, près de 40 000 internautes soutiennent l’idée sur un total de 50 000 personnes visées. Les messages des partisans seront diffusés le 29 octobre prochain à 10h, pourvu que l’objectif soit atteint (ce qui risque fort bien d’arriver).

Mise à jour : Le projet a amassé plus de 200 000 appuis sur Thunderclap, et a révisé sa cible à 250 000. Êtes-vous du nombre?

Les dernières nouvelles

Test du jeu WarioWare: Get It Together! – La folie assumée de Nintendo

Test du jeu WarioWare: Get It Together! – La folie assumée de Nintendo

Test du jeu Psychonauts 2: Une aventure cérébrale avec beaucoup de coeur

Test du jeu Psychonauts 2: Une aventure cérébrale avec beaucoup de coeur

Sonic, Wario et le diable en personne: 11 jeux vidéo à surveiller en septembre !

Sonic, Wario et le diable en personne: 11 jeux vidéo à surveiller en septembre !

Plus d'actualités

Village sinistre, jeux de rôle classiques et pirates impitoyables: 8 jeux à surveiller en mai !

Village sinistre, jeux de rôle classiques et pirates impitoyables: 8 jeux à surveiller en mai !

Trouver le meilleur prix pour votre forfait mobile et Internet

Trouver le meilleur prix pour votre forfait mobile et Internet

Du butin, du baseball et des photos de Pokémon: 6 jeux à surveiller en avril !

Du butin, du baseball et des photos de Pokémon: 6 jeux à surveiller en avril !

Populaires

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

Netflix Roulette, un site qui vous propose quoi regarder

Netflix Roulette, un site qui vous propose quoi regarder

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .