Bill Gates : la combinaison Ctrl-Alt-Del était une mauvaise idée

Informatique

Le cofondateur de Microsoft a avoué cette semaine que d’exiger l’étrange combinaison de touches pour se connecter à un PC était une erreur.

Dans le cadre d’une entrevue livrée lors d’un événement de financement de l’Université Harvard, Gates a parlé des débuts de Microsoft et de la décision entourant la combinaison Ctrl-Alt-Del.

«J’en suis peut-être l’inventeur, mais Bill l’a rendue célèbre», faisant référence aux nombreux problèmes informatiques traditionnellement rattachés à Windows.

«C’était une erreur», admet Gates devant la foule amusée. «Nous aurions pu avoir une seule touche [dédiée à cette fonction], mais le concepteur du clavier IBM ne voulait pas nous la donner.»

C’est pour éviter que des logiciels malveillants redirigent les utilisateurs vers un faux écran de connexion conçu pour subtiliser leur mot de passe que les anciennes versions de Windows exigeaient l’étrange combinaison de touches.

David Bradley, l’ingénieur responsable de la conception du clavier IBM, est à l’origine de la désormais célèbre combinaison de touches, qui servait d’abord à redémarrer un ordinateur déjà en marche. Il a déclaré récemment «J’en suis peut-être l’inventeur, mais Bill l’a rendue célèbre», faisant référence aux nombreux problèmes informatiques traditionnellement rattachés à Windows.

Aujourd’hui, la combinaison de touches est toujours en vigueur, permettant aux utilisateurs de Windows 8 de verrouiller l’accès à leur PC ou d’accéder au gestionnaire de tâches. Dans le secteur des affaires, Ctrl-Alt-Del conserve sa fonction sur les ordinateurs roulants sous Windows XP et Windows 7.

  • Bob

    Sous Ubuntu c’est CTR-ALT-L …

  • Naktabar

    En fait, la vrai combinaison, c’est CTRL-ALT-DEL + Sacre!