La culture numérique au Canada se porte bien selon l’OCDE

Statistiques

Un rapport de l’OCDE déposé aujourd’hui place le Canada devant l’Allemagne, le Royaume-Uni et les États-Unis lorsque vient le moment d’utiliser un environnement technologique afin de résoudre des problèmes.

Devant le défi de la mondialisation et de l’évolution technologique, les Canadiens sont relativement bien préparés pour répondre aux besoins du marché du travail.

Selon les statistiques compilées par l’Organisation de coopération et de développement économiques, le Canada performe mieux que la moyenne de l’ensemble des pays membres en littératie numérique – l’aptitude à comprendre et à utiliser les technologies de l’information et de la communication dans la vie courante en vue d’atteindre des buts personnels et d’étendre ses connaissances et ses capacités.

figure1

Que ce soit pour utiliser un guichet automatique ou une plateforme web complexe, les Canadiens obtiennent de meilleurs résultats que les Allemands, les Anglais et les Américains. Sur un total de 24 pays sondés, le Canada se retrouve en 7e position en littératie numérique.

«Utiliser le terme de “révolution” pour évoquer la façon dont notre vie a changé au cours des décennies qui viennent de s’écouler n’est en rien exagéré», déclare Angel Gurría, secrétaire général de l’OCDE. «Les outils et les technologies de l’information et de la communication auxquels nous avons recours aujourd’hui n’étaient même pas concevables en 1980. Nos modes de vie et de travail ont radicalement changé, tout comme le bagage de compétences requis pour participer pleinement à nos sociétés hyper-connectées et à nos économies toujours plus axées sur le savoir, et pour exploiter les avantages qui en découlent»

figure2

En ce qui concerne l’accès informatique et au réseau Internet, le Canada se place en 12e position, derrière la Coré, la Finlande et le Royaume-Uni.

Cependant, l’enquête trace un portrait peu reluisant en ce qui a trait à la littératie et la numératie de la relève au Canada. Si les 16-24 ans obtiennent un meilleur score en littératie que l’ensemble de la population (de 16 à 65 ans), la progression du Canada est insuffisante pour maintenir sa position au palmarès. Le pays passe ainsi de la 12e à la 15e position, devancé entre autre par l’Autriche, la France et la Pologne.

L’OCDE observe également l’étendue mondiale de la fracture numérique. Des millions de personnes sont dépourvues des compétences informatiques aussi simples que l’utilisation d’une souris. C’est le cas d’un adulte sur 14 en Norvège, aux Pays-Bas et en Suède. La situation est d’autant plus critique en Corée, en Espagne, en Italie, en Pologne et en République slovaque, où le quart de la population est inapte à utiliser un ordinateur.

Nous vous invitons à consulter les premiers résultats de l’évaluation des compétences des adultes de l’OCDE pour l’année 2013 (en anglais).