Première facture du service téléphonique de l’Assemblée nationale

Histoire

Québec

Que pouvait-on se payer avec 14,50$ en 1889? Chose certaine, l’Assemblée nationale du Québec pouvait se payer le téléphone pour une période d’un an.

La page Archives et histoire de l’Assemblée nationale du Québec sur Facebook a publié aujourd’hui la toute première facture du service téléphonique de la chambre élective du Parlement provincial. Celle-ci a été envoyée par la Bell Telephone Company of Canada (aujourd’hui Bell Canada) à l’honorable Félix-Gabriel Marchand, alors qu’il siégeait comme premier ministre du Québec.

Selon l’Analyseur de contrats publics québécois, le moteur de recherche qui permet de consulter les données du système électronique d’appel d’offres du gouvernement québécois, Bell Canada aurait facturé 1 177 504,98$ à l’Assemblée nationale depuis 2009.

Lorsque l’on répartit ce montant sur un an (les données actuelles couvrent une période de 58 mois), nous obtenons 243 621,72$. Évidemment, les services rendus par Bell Canada ces dernières années n’ont rien à voir avec ceux de l’époque. Nous ne pouvons que conclure que les temps ont bien changé…