L’iPad Air difficile à réparer

Réparation

En magasin dès aujourd’hui, le nouvel iPad est si mince qu’il est pratiquement impossible à réparer.

Merci à iFixit, qui se donne pour mission de désassembler les nouveaux produits techno le jour de leur lancement. Par le passé, nous vous avons parlé des entrailles de l’iPhone 5s, du Moto X et du Chromecast. C’est maintenant au tour de l’iPad Air de subir le désormais traditionnel examen.

À noter que le modèle précédent a également obtenu une note de 2 sur 10.

Alors que nos gadgets s’amincissent, le projet de vouloir le démonter afin d’effectuer une réparation soi-même frise la folie.

Conclusion? L’iPad Air obtient la note de 2 sur 10 (difficilement réparable). Malgré que l’écran LCD soit facile à enlever une fois le panneau avant de l’iPad retiré, et que sa pile ne soit pas soudée à la carte logique, les bricoleurs auront beaucoup de difficultés à surmonter.

Notamment, la quantité de colle utilisée pour retenir le panneau avant augmente le risque de fissurer le verre lors d’une réparation, les adhésifs employés pour maintenir l’ensemble des composants en place font que le retrait de la pile est très difficile, et l’accès au connecteur du panneau avant exige le retrait de l’écran LCD.

À noter que le modèle précédent (lancé l’an dernier) a également obtenu une note de 2 sur 10.

Tel que nous l’avons mentionné dans notre introduction, l’iPad Air est offert dès aujourd’hui, à partir de 519$ au Canada ou 489€ en Europe.