La NSA parmi les orcs de World of Warcraft

Surveillance

Il y a quelques années, craignant que des terroristes ne se cachent parmi les communautés de joueurs en ligne, la NSA a affecté des agents pour infiltrer World of Warcraft et autres MMORPG.

Chaque semaine nous apporte désormais son lot de nouvelles révélations sur les programmes de surveillance de la NSA, gracieuseté d’Edward Snowden.

Les agents devaient rapporter leurs faits et gestes afin d’éviter qu’ils ne s’espionnent entre eux ou n’interfèrent dans les enquêtes de leurs collègues.

Par l’intermédiaire du quotidien The Guardian, nous apprenons ce matin que des agences de renseignement ont infiltré de populaires communautés de joueurs en ligne telles World of Warcraft, Second Life (vous avez bien lu) et Xbox Live.

Les agences en question? La NSA et son homologue britannique, le GCHQ. Cette nouvelle révélation s’appuie sur des documents secrets datant de 2008 coulés par l’ex-employé de la NSA.

Des agents se sont donc créé de faux profils afin d’infiltrer les joueurs et collecter un maximum de renseignements : photo de profil, discussions entre joueurs, données de géolocalisation, etc. Les documents révèlent que les agences ont également tenté de recruter des informateurs chez les joueurs. Les agents étaient si nombreux qu’ils devaient rapporter leurs faits et gestes à un groupe de travail extérieur à ces mondes virtuels, afin d’éviter qu’ils ne s’espionnent entre eux ou n’interfèrent dans les enquêtes de leurs collègues.

Impossible de déterminer si cette surveillance a permis de déjouer des complots terroristes, ou si ces communautés étaient réellement utilisées par des terroristes afin de communiquer entre eux.

  • Steve Rodrigue

    For the horde!

    Payer pour jouer à WoW avec l’argent des contribuables… Intéressant. ;)

    • L’homme du Québec

      ou doit on appliquer ? je suis volontaire :P

      • Raphael

        Quand la patrie nous appelle il faut répondre présent, dure sacrifice