Robocop patrouillera bientôt dans un centre d’achat près de chez vous

Robotique

Liste de tags

Bon, peut-être pas le véritable Robocop, mais quelque chose qui s’en rapproche. Si par «s’en rapprocher», on pense à R2-D2…

Il y aura bientôt un nouveau patrouilleur en ville. Son nom? K5.

Armé d’une caméra haute définition à 360°, d’une caméra thermique, d’une vision nocturne, d’un système de géolocalisation et d’une cartographie 3D assistée par laser, ce justicier peut reconnaître les caractères imprimés, analyser les comportements, enregistrer les conversations et les bruits environnants et détecter la proximité de ce qui l’entoure. Sans compter qu’il peut détecter les éléments biologiques, chimiques et radioactifs.

Le K5 ne fait que rapporter les données qu’il reçoit aux représentants de la loi, qui pourront prendre le relais au besoin.

Conçu par la société Knightscope, le prototype démontré cette semaine est en mesure de colliger des données, de porter assistance s’il rencontre un problème inscrit dans ses paramètres, et de rapporter toute situation anormale aux autorités. Le porte-panier idéal, quoi.

Le K5 n’est donc pas conçu pour intervenir de façon active. Il ne fait que rapporter les données qu’il reçoit aux représentants de la loi, qui pourront prendre le relais au besoin.

On estime que chaque unité collectera en moyenne 90 téraoctets d’information annuellement.

Knightscope dit avoir pris toutes les mesures nécessaires afin de se prémunir contre les erreurs de jugement du robot et les potentielles violations de la vie privée.

ReadWrite raconte qu’une douzaine de clients ont manifesté leur intérêt pour faire partie de la phase expérimentale, qui aura lieu en 2014. Les services débutent à 1 000$ US par mois.