BlackBerry prolonge le délai pour obtenir plus de financement

Affaires

Dans l’espoir d’obtenir 250 millions de plus en capital, le géant canadien des télécommunications offre plus de temps aux investisseurs potentiels pour se manifester.

Beaucoup de changements s’opèrent ces jours-ci chez BlackBerry. Le mois dernier, l’entreprise a d’abord rejeté l’offre de rachat de 4,7 milliards US proposée par son plus grand actionnaire, Fairfax Financial Holdings.

Les investisseurs potentiels ont jusqu’au 13 janvier 2014 pour démontrer leur intérêt.

Du même souffle, on apprenait le départ de son PDG, Thorsten Heins. BlackBerry annonça par la suite que ce poste allait être temporairement occupé par John Chen, un homme avec une bonne expérience lorsqu’il s’agit de redressement d’entreprises.

Puis enfin, il était question de recevoir un investissement d’un milliard de dollars de la part d’un groupe d’investisseurs, incluant Fairfax Financial Holdings (à 250 millions) et Canso Investment Counsel (à 300 millions), afin d’assurer la pérennité de l’entreprise.

Hier soir, BlackBerry a annoncé qu’elle souhaite accorder plus de temps pour que se manifestent de nouveaux investisseurs, dans l’espoir d’obtenir 250 millions supplémentaires.

Ces investisseurs potentiels ont jusqu’au 13 janvier 2014 pour démontrer leur intérêt.