All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Les drones : amis ou ennemis?

Par Tristan Geoffroy – le dans Actualités
Si vous ne connaissez pas encore ces petits engins télécommandés, vous feriez bien de vous informer tant ils vont faire très prochainement partie de votre quotidien.

En effet, ces appareils peuvent remplir de nombreuses fonctions, dangereuses et pénibles ou non, ils sont désormais déclinés à toutes les sauces, des plus amusantes aux plus effrayantes.

En règle générale, les objets qui nous entourent passent de l’état d’objet usuel à celui de jouet. Dans le cas des drones, la boucle fut bouclée à l’envers il y a quelques années, lorsque les militaires se sont mis à transformer ce qui était tout d’abord un jouet en une arme des plus terrifiantes, contrôlée à des milliers de kilomètres de distance. On peut donc s’attendre à des versions jouets de drones militaires d’ici peu, si ce n’est pas déjà fait, prouvant ainsi à quel point ils sont désormais populaires et médiatisés.

Les premières traces de drones dans l’histoire remontent en 1849 alors que les ennemis de Venise utilisaient des ballons à air chaud équipés de bombes à retardement pour frapper la ville.

Quel drone pour qui et pourquoi?

Il existe de nombreux types de drones, mot exclusif à la langue française puisque l’on peut les retrouver sous de nombreuses appellations dans la langue de Shakespeare, tel que UAV / UAS pour unmanned air vehicle / unmanned aircraft system (aérien), USV / USS (surface), UUV / UUS (sous-marins) ou encore les UGC / UGS (robots terrestres) sans doute les plus effrayants puisqu’ils sont quasi autonomes.

Les premières traces de drones dans l’histoire remontent en 1849 alors que les ennemis de Venise utilisaient des ballons à air chaud équipés de bombes à retardement pour frapper la ville. Bien sûr, l’apparition de l’avion et de ses dérivés militaires accéléra la création d’appareils sans pilote tout d’abord dédié aux pratiques de tir de pilotes anglais. Puis vint la guerre et ces tristes V1 et V2 à mi-chemin entre le missile guidé et l’avion bourré d’explosif.

Ce n’est que plus récemment, vers les années 2000, que les drones furent réintroduits au grand public via les jouets, désormais plus accessibles, et les armes militaires qui furent de tous les conflits depuis. Tandis que nos enfants s’amusent avec des modèles réduits volants capables de mille et une figures, les militaires et les scientifiques leur trouvent de nombreuses autres utilisations. Si l’on oublie les armes quelques instants (les plus gros drones militaires font la taille d’avion de ligne), les drones civils ont connu aussi une énorme progression.

Pas juste des jouets pour militaires

On retrouve en effet de plus en plus de drones dans les opérations de sauvetage, que ce soit au sol, sous l’eau ou en l’air. Quoi de mieux qu’un drone téléguidé pour explorer une zone dangereuse pour l’homme (écroulements, radioactivité, étroitesse du passage, noirceur, air irrespirable, etc.)? Mais ce n’est pas tout. Des drones civils sont aussi rentrés dans nos maisons sous la forme d’aspirateurs autonomes ou de robots nettoyeurs de piscine. Attendez-vous donc à en découvrir de nombreux autres d’ici peu.

amazonprimeair

Puis les ingénieurs civils y ont aussi trouvé leur compte. En effet, les drones permettent désormais d’éviter des coûts énormes en équipement et en temps de repérage. Ils sont utilisés pour la surveillance des zones inondées, la pulvérisation d’insecticides agricoles, l’inspection des lignes à haute tension ou celle des chemins de fer pour ne citer quelques exemples. La police risque de s’y mettre aussi, le drone offrant des opportunités de surveillance bien moins chère qu’un hélicoptère. Enfin, certaines entreprises de courrier ou de vente par correspondance comme UPS ou Amazon envisagent même de vous livrer vos colis par drone. Je m’amuse déjà à imaginer les sessions de tir aux pigeons électroniques aux États-Unis, le chasseur guettant sa proie et ce qu’il transporte!

Et pour nous alors?

Heureusement, il nous reste encore quelques jouets pour nous amuser. Le plus connu d’entre eux est sans aucun doute le AR Drone de Parrot qui, il faut bien l’avouer, est de loin le plus amusant et le plus simple à piloter. La compagnie remporte d’ailleurs un tel succès qu’elle en commercialisera deux nouveaux modèles moins chers sous peu, le Parrot Jumping Sumo et le Parrot Mini Drone. D’autres comme le DJI Phantom 2, permettent de filmer du haut des airs, sans avoir à quitter le sol, un rêve pour les gens victimes du vertige.

phantom2

Bref, comme vous pouvez vous en rendre compte, les drones sont désormais parmi nous et ils risquent bien d’y rester longtemps, que ce soit, pour nous divertir, nous surveiller, nous sauver ou tout simplement nous éliminer. Certains d’entre vous se rappelleront sans doute certaines images des films Terminator ou La Matrice dans lesquels les machines ont pris le dessus sur les humains. Tant que c’est nous qui les contrôlons, tout va bien, mais que nous réserve le futur?

Vidéo récente
- Actualités

Toutes les infos à retenir sur Google Stadia

Les dernières nouvelles

Game Builder : Google lance un outil de création de jeu vidéo gratuit

Game Builder : Google lance un outil de création de jeu vidéo gratuit

Branchez-vous -
Dota Underlords : Valve lance son dérivé d’Auto Chess

Dota Underlords : Valve lance son dérivé d’Auto Chess

Branchez-vous -
Smartphone du futur : Samsung imagine un écran déroulable

Smartphone du futur : Samsung imagine un écran déroulable

Branchez-vous -

Plus d'actualités

Google accusé par Genius de copier-coller ses paroles de chansons

Google accusé par Genius de copier-coller ses paroles de chansons

Matthieu Carlier -
Apple pourrait racheter une partie d’Intel

Apple pourrait racheter une partie d’Intel

Branchez-vous -
Fortnite : des employés d’Epic Games décrivent des conditions de travail désastreuses

Fortnite : des employés d’Epic Games décrivent des conditions de travail désastreuses

Matthieu Carlier -

Populaires

Huawei : les smartphones définitivement privés de Facebook, Whatsapp et Instagram

Huawei : les smartphones définitivement privés de Facebook, Whatsapp et Instagram

Matthieu Carlier -
Google met fin à la synchronisation des photos sur Google Drive

Google met fin à la synchronisation des photos sur Google Drive

Branchez-vous -
Huawei persiste et déploie Android 9.0 Pie sur le P20 Lite

Huawei persiste et déploie Android 9.0 Pie sur le P20 Lite

Matthieu Carlier -

Tristan Geoffroy

Né à Marseille dans le sud de la France, Tristan est venu s'installer à Montréal en 1992 afin d'y continuer ses études en Tourisme, avant de se consacrer à sa plus vieille passion : les ordinateurs et les jeux vidéo. Il est notamment connu au Québec pour avoir été coanimateur, chroniqueur et recherchiste à l’émission M. Net.